Pas dupe , roman

Pas dupe , roman

Yves Ravey

Les Éditions de Minuit

  • par (Libraire)
    8 avril 2019

    Confrontation drolatique entre un mari peiné par la mort de sa femme dans un accident de voiture et un inspecteur pugnace qui s’attache au moindre détail, à la façon du lieutenant Colombo (sans son chien ni sa 403). Un bijou d’humour noir comme sait si bien le faire Yves Ravey !
    Valérie


  • par (Libraire)
    20 mars 2019

    Coup de coeur de la chouette

    Merveilleuse fantaisie d'Yves Ravey que ce roman. Une femme, un accident. Un accident, c'est bien sûr ça ? Dans l'entourage, un mari trompé, un amant assureur, un père trop présent : le commissaire Costa cherche l'erreur... Car il n'est "pas dupe", le narrateur non plus, et le.la lecteur.trice encore moins !


  • 16 mars 2019

    Conseillé par Marie-Laure

    On a retrouvé Tippi Meyer morte dans sa voiture, au fond d’un ravin. Tout laisse à croire qu’il s’agit d’un accident mais l’inspecteur Costa n’est pas dupe. Plusieurs détails ne concordent pas et le mari n’a pas l’air si innocent.

    Qui était Tippi Meyer ? Beaucoup plus jeune que son mari, elle avait apparemment un fort tempérament. Elle aimait aussi sortir (et si possible sans M. Meyer) et conduire très vite. D’ailleurs, sa voiture, une berline blanche, en était la preuve. Cette voiture lui a été offerte par son père, Bruce. À ce propos, parlons un peu de Bruce. Un beau-père plutôt envahissant pour Salvatore Meyer car non seulement, il vit à l’étage de leur maison mais en plus, il est son patron. Évidemment, Bruce n’est pas très fan de son gendre. Et que penser de l’amant ? Car, oui, l’affaire perdrait de son charme sans une histoire d’amour triangulaire. La troisième pièce s’appelle Kowalzki et il est agent d’assurances. Enfin, dernier personnage, pour qui je l’avoue, j’ai une tendresse particulière, j’ai nommé Gladys. Elle est la voisine du couple, elle vit seule avec son chien. Son passe-temps favori est d’espionner les Meyer. Elle va donc se révéler fort utile à l’inspecteur Costa et fort exaspérante pour Meyer...

    Un récit parfaitement construit dans lequel le lecteur se fait manipuler par le narrateur. Alors, qui ne se fera pas duper par "Pas dupe" ? Et n’oubliez pas que celui qui dupe se fera forcément duper à la fin. Vous n’êtes pas dupes ? Qui dupera verra.


  • par (Libraire)
    14 mars 2019

    Du grand art !

    Tippi Meyer vient de mourir dans un accident de voiture banal et tragique ; accident ou alors… ? Yves Ravey est génial, il fait de nous ce qu’il veut. Il peut nous faire passer par un trou de souris et nous balader avec effronterie et placidité. Surtout, en écrire et en dire le moins possible pour préserver toute la saveur, la fausse candeur et la roublardise de ce texte. Du grand art !


  • 14 mars 2019

    Du grand art !

    Tippi Meyer vient de mourir dans un accident de voiture banal et tragique ; accident ou alors… ? Yves Ravey est génial, il fait de nous ce qu’il veut. Il peut nous faire passer par un trou de souris et nous balader avec effronterie et placidité. Surtout, en écrire et en dire le moins possible pour préserver toute la saveur, la fausse candeur et la roublardise de ce texte. Du grand art !


  • par (Libraire)
    14 mars 2019

    Du grand art !

    Tippi Meyer vient de mourir dans un accident de voiture banal et tragique ; accident ou alors… ? Yves Ravey est génial, il fait de nous ce qu’il veut. Il peut nous faire passer par un trou de souris et nous balader avec effronterie et placidité. Surtout, en écrire et en dire le moins possible pour préserver toute la saveur, la fausse candeur et la roublardise de ce texte. Du grand art !