Une machine comme moi

Une machine comme moi

Ian McEwan

Gallimard

  • par (Libraire)
    3 février 2020

    Un robot trop humain ?

    D’habitude la science-fiction nous déplace loin dans le temps, dans un monde qui porte des traces modifiées de notre présent. Ici c’est l’Angleterre des années 80 avec Margaret Thatcher premier ministre mais dans une histoire différente où Georges Marchais serait président en France et la guerre des Malouines perdue. On retrouve une atmosphère qui nous est familière où la technologie triomphante ne résout en rien les inégalités et les mouvements sociaux. Des robots sont chargés du ramassage des ordures et la notion d’emploi à vie est dépassée. Charlie acquiert un androïde très abouti, à l’aspect humain, que l’on programme selon le caractère que l’on souhaite lui donner.
    Adam est capable d’assimiler des masses d’informations, d’analyser Shakespeare ou de digresser sur les essais de Montaigne. Mais son apprentissage ne lui permet pas de transiger sur les principes moraux. Il se révèlera incapable de mensonges et d’arrangements avec la réalité...
    Un roman subtil et troublant.


  • 23 janvier 2020

    C'est génial et ça fait réfléchir !

    Dans un passé futuriste (genre d'années 80 plus avancées en technologie), un couple achète un robot troublant de réalisme pour rompre la monotonie du quotidien. Mais cet androïde va mettre en lumière tous les travers de leur relation, de la société qui les forge, les gouverne et les fait agir.

    Qu'est-ce qui sépare l'humain de la machine ? Où commence la conscience ? Une intelligence artificielle peut-elle avoir des sentiments, ou mentir ?

    Digne héritier des enseignements d'Isaac Asimov, et pourtant sans tomber dans de la science-fiction où tout n'est que futur et robots, McEwan pousse les limites des rapports humains. Impossible à lâcher !


  • par (Libraire)
    23 janvier 2020

    Dans l'Angleterre des années 1980, le monde a pris un virage bien différent de celui que nous avons connu : Alan Turing est encore en vie, les Beatles sont toujours en activité, et les humains sont capables de créer des robots d'apparence humaine et dotés d'une intelligence hors du commun. C'est de l'une de ces machines dont notre héros fait l'acquisition au début du roman, dilapidant l'héritage maternel pour assouvir sa passion pour la technologie de pointe. Mais un facteur terriblement humain vient contrarier la vie qu'il s'était imaginée : une femme pénètre dans son quotidien et il en tombe éperdument amoureux. Se met alors en place une relation triangulaire complexe et captivante.
    Une uchronie passionnante et un livre extrêmement intelligent, souvent troublant, qui nous interroge sur le rapport que nous entretenons aux machines et sur la manière dont l'histoire, politique et sociale, s'infléchit au rythme de nos progrès scientifiques et technologiques. Un vrai bonheur de lecture.


  • par (Libraire)
    18 janvier 2020

    Ian McEwan en très grande forme !

    Un excellent roman sur l'intelligence artificielle, l'éthique, le sens de la vie avec une bonne dose d'humour anglais !