Retour à Martha's Vineyard, Roman

Retour à Martha's Vineyard, Roman

Richard Russo

Table Ronde

  • 15 mars 2021

    disparition, Etats-Unis

    Nous suivons tour à tour les pensées de Lincoln et de Teddy sur ce qu’il s’est passé dans leur jeunesse, et lors de ce week-end.

    J’ai aimé découvrir ces soixantenaires qui sirotent du bloody-mary, et voir leur trajectoire depuis leurs années de fac où ils ne tournaient qu’à la bière.

    J’ai aimé que Jacy soit un mystère jusqu’à ce que Mickey parle à son tour. La tension monte peu à peu, au fur et à mesure des suppositions de Lincoln sur la mort de Jacy, selon les vues de l’ex-policier Coffin qui broie du noir (mais est-elle morte ce fameux week-end ?).

    J’ai aimé le voisin qui se promène nu sur sa terrasse, et a un panneau Trump, pour embêter les vacanciers.

    Tout de même, j’ai sans cesse eu l’impression d’avoir déjà lu ce roman, au point que je me suis souvenu de ce qui était arrivé à Jacy. Étrange….

    J’ai aimé que le professeur Ford rabatte les oreilles de ses élèves avec les causes immédiates et lointaines des guerres, les enjoignant à réfléchir plus profondément. « Les causes immédiates sont séduisantes, disait-il, mais la vérité vraie se cache souvent dans les profondes. » (p.215)

    Un roman qui parle de solitude en pleine foule.

    Une citation :

    Mentir est devenu notre seconde nature. Et la personne à qui on ment le plus, c’est soi-même. (p.307)

    L’image que je retiendrai :

    Celle de Jacy, fille libre qui ne porte pas de soutien-gorge, ce qui choque les hommes.

    https://alexmotamots.fr/retour-a-marthas-vineyard-richard-russo/


  • 29 décembre 2020

    Film de copains sur la côte est : questions, bières et mélancolie

    Trois sexagénaires, amis depuis l'université, se retrouvent sur une île de la côte est. Entre eux, le souvenir d'une jeune fille, aimée des trois garçons, qui a disparu juste après leur fête de fin d'études. Richard Russo a le don de brosser des figures décalées, qui ont l'épaisseur du temps, des fêlures et de la nostalgie. Il sait retourner les cœurs sous les chemises des cow-boys sentimentaux, et créer le mystère en faisant apparaître les fantômes du passé : Qui étaient vraiment nos parents ? Avons-nous fait les bons choix ? A quels regrets donner leur chance, à présent ? Enquête sur la piste de nos aveuglements.

    Anne-Marie


  • par (Librairie Espace-Temps)
    28 décembre 2020

    Une bande de copains des années 1960

    Trois amis étudiants, le 1er décembre 1969, regardent la télévision et le tirage au sort pour partir à la guerre du Vietnam. Mickey a le n° 9 et ne pourra y échapper ; Teddy et Lincoln ont un n° plus élevé et pourront ne pas partir. Ils sont amoureux de Jacy, qui doit se fiancer avec Vance.
    On les retrouve à l'âge de 66 ans, sur une île, dans la maison de Lincoln qu'il souhaite vendre. Mais sans la fameuse Jacy, disparue après un week-end de fin d'études dans la même île !
    Empathie humaniste, tous les ingrédients d'un polar sans en être un, se lit avec avidité.


  • par (Librairie Page et Plume)
    13 novembre 2020

    Un roman vintage

    25 années séparent les trois comparses de leur dernier séjour à Martha's Vineyard. Cette année là ils étaient bien quatre. La disparition de Jacy va mettre en lumière une fabuleuse histoire d’amitié. Mêlant le passé avec le présent, jouant avec le point de vue des trois étudiants devenus des hommes. Un récit ancré sur le temps qui passe, les préoccupations d'hommes et leur choix de vie actuelle. A la fois énigmatique, tendre et nostalgique.


  • par (le Carnet à spirales)
    14 octobre 2020

    Martha’s Vineyard. C’est sur cette ile emblématique de l’Est des Etats-Unis que tout commence et que tout s’achève. Richard Russo, intelligemment, brillamment, livre un roman tout en énigme, en serrures, dont il ne nous livrera les clefs qu’à la toute fin. 1971, Jacy, jeune fille farouchement indépendante, volontiers provocatrice fête la fin des études sur Vineyard avec ses trois acolytes, Teddy, Mickey et Lincoln. Quarante-cinq plus tard, les trois étudiants désormais sexagénaires se retrouvent sur l’île, obsédés par l’absence tellement présente de celle dont ils furent amoureux et qui disparut à jamais à l’issue de ce week-end gravé dans les mémoires. Qu’est-il arrivé à cette fille de la bourgeoisie américaine de Greenwich qui fréquentait des gars issus de milieux populaires ? Un vrai coup de cœur pour ce roman choral qui dépeint avec justesse l’Amérique sur plusieurs décennies et qui questionne sur l’existence, les autres, les choix, le libre-arbitre. « Quand on découvre que la vérité n'est que mensonge »...


  • par (Fontaine Sèvres)
    15 septembre 2020

    Trois hommes , la soixantaine , se retrouvent pour un week- end sur l'ile de "Martha's Vineyard" en Nouvelle Angleterre.Leur amitié remonte à leur jeunesse quand finissant leurs études , ils assistent sur cette même ile à la retransmission télévisée du tirage au sort des garçons bons pour la guerre du Vietnam. Leur retrouvaille a le parfum de la nostalgie quand chacun des trois évoque le souvenir de " Jacy " leur amie commune soudainement et mystérieusement disparue lors de ce dernier week-end de leur jeunesse. Richard Russo possède le secret de décrire avec humanité et tendresse chacun de ses personnages et d'exalter avec mélancolie l'histoire des Etats-Unis. Bref , un roman qui nous fait aimer l'Amérique et les Américains.


  • par (Leslibraires.fr)
    23 août 2020

    Tout ce qu'on aime chez le Russo du Déclin de l'empire Withing. Une histoire fascinante, des personnages fouillés, une intrigue qui absorbe le lecteur.