Ni d'Ève ni d'Adam, roman

Ni d'Ève ni d'Adam, roman

Amélie Nothomb

Le Livre de Poche

  • Une friandise exquise

    J’avais beaucoup aimé Stupeur et tremblements du même auteur et j’avais très envie de découvrir son pendant, Ni d’Ève ni d’Adam. Dans le premier on découvrait Amélie Nothomb dans le monde du travail au Japon. Ici, elle nous parle de sa vie au Japon en dehors du travail.

    Pour tout vous dire, j’ai adoré ! En même temps, tout ce qui touche de près ou de loin au Japon me passionne. Évidemment, cette fois encore, ça n’a pas manqué. Il faut dire aussi qu'on découvre le Japon, ses us et coutumes, ses traditions, on fait de belles rencontres, on « visite » le pays en même temps que l’auteur. Car bien qu’y ayant vécu toute jeune, elle n’en garde que peu de souvenirs et a donc tout à redécouvrir !

    Amélie Nothomb présente cet ouvrage comme autobiographique. Mais je ne peux m’empêcher d’avoir un petit doute… La frontière entre la fiction et la réalité est mince. A-t-elle été franchie ? L’auteur a-t-elle enjolivé le récit de son séjour au Japon ? Ou bien s’est-il vraiment passé tout cela ?! Si cette incertitude me chiffonne – parce que j’aime bien tout savoir – je la trouve également géniale car cela rajoute une touche de mystère à l’ensemble.

    En conclusion, un livre que j’ai trouvé autant intéressant que divertissant. Je l’ai dévoré avec beaucoup de plaisir, et ce en quelques heures. La plume de l’auteur est agréable car pleine de finesse. J’ai aimé sa façon de parler du Japon, de l’expliquer et de nous le faire partager.