Conseils de lecture

Et le désert disparaîtra

Pavlenko Marie

Flammarion

14,00
par (Libraire)
25 janvier 2020

Dans un futur plus ou moins proche, le désert a envahi la Terre. La civilisation telle que nous la connaissons n'existe plus. Les arbres, les animaux, les insectes et l'eau sont devenus extrêmement rares.
Samaa vit dans une tribu où la chasse (aux arbres) est réservée aux hommes. Un jour, elle suit une caravane dans le désert incandescent qui les entoure et se perd. Sa survie et son salut ne vont pas venir de là où elle l'attendait...
C'est un superbe roman, une ode à la biodiversité que nous offre Marie Pavlenko !


River

Gallimard Jeunesse

10,50
par (Libraire)
25 janvier 2020

Claire Castillon nous mène par le bout du coeur !

Avec une maîtrise du récit psychologique indéniable, l'autrice nous dévoile au fil des pages le personnage de River, sœur et double dysfonctionnel de la narratrice, adolescente écorchée, agitée par une puissante tectonique interne.

On comprend bientôt que River, profondément neuro-atypique, est - hormis les crises - une adolescente pleine de potentiel et de bonne volonté. Une jeune femme que sa particularité rend vulnérable et exposée à la malveillance des autres, dont sa sœur aimerait la protéger...

Ce roman est une pépite de finesse, un magnifique récit sur la différence et sur le regard que l'on se porte.


À mains nues

La Contre Allée

16,00
par (Libraire)
25 janvier 2020

Coup de cœur de la chouette

Désir amoureux, désir incontrôlable, désir des premières fois, désir de la routine, désir d'ailleurs, désir absent, désir planifié, désir tabou... Le nouveau texte d'Amandine Dhée brûle de toutes les questions soulevées par ce petit mot, et en explore la complexité à travers des flashbacks de la narratrice vers d'autres âges de sa vie. Avec à chaque fois cette même interrogation : pourquoi vivre sa sexualité, en tant que femme, reste aussi difficile ?
Libérateur et jouissif, en colère et plein d'apaisement, "A mains nues" est LE livre que nous désirions toutes lire depuis longtemps !


La mère morte
20,00
par (Libraire)
24 janvier 2020

Que d'émotions !

Blandine de Caunes nous invite à entrer dans vie, dans ce livre. Avec deux événements terribles : la mort de sa mère, Benoite Groult, et de sa fille unique, Violette, dans un accident de voiture.

Un récit profondément émouvant, et lumineux, avec beaucoup d'amour, d'amitié et de partage. L'écriture y est fluide, et sensible.

Magnifique !


La femme révélée
22,00
par (Libraire)
24 janvier 2020

Coup de coeur !

Paris, 1950. Eliza se cache sous un nom d'emprunt dans un hôtel miteux. Elle a tout abandonné : mari, fortune, son enfant chéri. Pourquoi cette jeune femme s'est-elle enfuie au risque de tout perdre ?
Un destin hors du commun, une fresque incroyable sur le destin d'une photographe américaine.