Conseils de lecture

VEGETARIEN

Baer Julien/Mourrain

Hélium

14,90
par (Libraire)
7 novembre 2019

Et qu'en est-il de la fricadelle ?

Végétarien ? Le point d’interrogation est important, car voici un album sans partis pris si ce n'est celui de la loufoquerie !

Deux poulets au look de Men In Black toquent à la porte : "Paul Belin ? Suivez-nous, s'il vous plaît".
Ce qui attend le petit garçon, c'est un procès dressé par tous les animaux qu'il ai jamais mangé : porc, boeuf, poulet, escargots (mais siii, les vacances en Bourgogne, Paul)... même les nuggets et le poisson panné s'y mettent !

Paul l'échappe belle, puis s'achète une tranquillité en devenant végétarien. Mais "toc, toc, toc". Voilà que les carottes aussi sont vénères...

Une lecture savoureuse, dès 5 ans.


Bonne nuit, Planète

Liniers

Père Castor

14,00
par (Libraire)
7 novembre 2019

Un album tout en délicatesse, pour évoquer la grande question que chaque enfant se pose : que font les doudous la nuit ? Liniers conjugue humour et poésie pour y répondre, et nous narre la nuit de doudou Planète.


Personne inconnue
20,00
par (Libraire)
7 novembre 2019

On aime !

Comme dans tout bon polar, il y a dans "Personne inconnue" un meurtre, un suspect, des indices et une brigade criminelle. Quand le suspect se révèle être le fils adoptif de l'inspectrice, l'affaire lui est retirée. Manon Bradshaw n'a pas dit son dernier mot !
Un polar so british !


Un sandwich à Ginza

Hiramatsu, Yôko

Philippe Picquier

20,00
par (Libraire)
7 novembre 2019

L'eau à la bouche

Si vous avec aimé Le Gourmet solitaire de Taniguchi (Casterman), La Cantine de Minuit d’Abe Yaro (Le Lézard noir), ou encore Le goût d’Emma de Kan Takahama (Les Arènes) et L’Art du sushi de Franckie Alarcon (Delcourt), vous aimerez sans aucun doute Un sandwich à Ginza, de la reporter culinaire Yôko Hiramatsu ! Promenade culinaire à travers le Japon, ce recueil met l’eau à la bouche : du pot-au-feu traditionnel aux tempuras en passant par les omelettes au riz, il y en a pour tous les goûts ! Et de la cantine d’entreprise à la petite gargote traditionnelle en passant par le restaurant des quartiers chics, il y en a aussi pour toutes les bourses… Accompagnés de quelques planches de Jirô Taniguchi, ami de l’autrice, ces textes sans prétention sont une invitation à prendre le temps de la dégustation, à être curieux, à renouer avec le plaisir de partager un bon repas entre amis, que ce soit au Japon ou ailleurs !


Entre les rives

Diane Meur

La Contre Allée

18,00
par (Libraire)
6 novembre 2019

D'une langue l'autre...

Nous sommes nombreux, lecteurs français, à aimer la littérature étrangère ; mais bien souvent, nous ne la lisons pas dans la langue originale. Nous avons donc immensément besoin de cet intermédiaire si précieux qu’est le.a traducteur.trice ! Pourtant, son nom est trop régulièrement passé sous silence, on ne l’évoque que pour critiquer son travail et il exerce souvent son activité dans des conditions extrêmement précaires… Les éditions La Contre Allée, déjà fortes de leur expérience avec le festival « D’un pays l’autre », lancent la collection « Contrebande » afin de remettre traducteurs et traductrices au cœur des préoccupations ! Deux titres sortent simultanément en librairie : Traduire ou perdre pied, de Corinna Gepner, et Entre les rives, de Diane Meur.
Entre les rives est un de ces ouvrages qui nous éclairent et nous ouvrent les yeux sur un sujet ; un recueil de textes qui évoquent le métier, le rapport à l’écriture, l’influence sur la création, les questions techniques des langues, la fidélité à la pensée d’un auteur, et plus encore au texte lui-même… Avec son écriture fluide et précise, Diane Meur nous offre ses pensées et réflexions sur cet univers si énigmatique qu’est la traduction !