Conseils de lecture

Les cloches jumelles, Roman
23,50
par (Par Mots et Merveilles)
23 février 2021

Un très beau roman haletant !

Norvège, milieu du XIX siècle, au fin fond du village norvégien de Butangen, la vie s’écoule au grès des saisons, de la froidure mordante de l’hiver à la touffeur de l’été. Jusqu’à l’arrivée du nouveau pasteur, jeune et féru de science et d’évolution. Voyant ses fidèles souffrir de froid pendant l’office, il se dit que cette vieille église de bois debout doit être remplacée. Mais cette église porte en son sein des siècles de l’histoire du village. Notamment, celles des cloches jumelles, fabriquées avec les biens et ustensiles en argent de la grande ferme de la famille Hekne, offertes par le père suite au décès de ses filles, siamoises, ainsi rendues immortelles. Ces jeunes filles, joyeuses et vives d'esprit, ont fait le bonheur de la ferme, ont appris à tisser à quatre mains des œuvres somptueuses.

Astrid est une descendante de la famille. Elle rêve de modernité, se sent bien étriquée dans les sentiers du village. Mais elle sent que le projet du pasteur n’est pas de bon présage. Malgré un lien se tissant, le pasteur persiste dans son projet, et amène un jeune allemand, prometteur architecte, fabuleux dessinateur, à qui la faculté de Dresde confie le démontage de la vieille église pour la reconstruire dans la cité allemande. Astrid observe ce jeune homme délicat. Un lien se forge, malgré tout.

Dans ce très beau roman haletant, d’aventure, d’histoire, et d’amour, file entre les pages une réflexion sur la science, la modernité, les croyances et la magie de ces croyances, les savoirs transmis de siècles en générations. De tels savoirs, toute croyance et toute cette magie ne seraient-ils bons qu'à être reniés en bloc ? N’auraient-ils rien à nous apprendre, à nous transmettre ?…


Vers le soleil
18,50
par (La Touquettoise)
22 février 2021

Ce roman illuminera véritablement votre lecture !!!

Dans son 4ème roman, Julien Sandrel nous transporte en Toscane et nous fait découvrir ses racines italiennes au travers la rencontre de Sacha, Tess et Sienna.
Il parvient à nous faire ressentir toute la solidarité, la bienveillance et la bonne humeur qui règnent dans ce pays chaleureux.
"Vers le soleil" est un magnifique roman émouvant, touchant qui aborde aussi des sujets plus graves avec beaucoup de sensibilité et d'implication qui font tout le talent de Julien.
Ce roman illuminera véritablement votre lecture !!!


Soleil jusqu'à la fin
16,00
par (Le Bateau Livre)
21 février 2021

Une héroïne forte qui fait face aux coups de poing de la vie !

« Mais consoler un adulte, c’est peine perdue. Le monde a eu le temps de lui passer sur le cœur au rouleau compresseur et même de repasser en sens inverse ».

Le monde d’Amaya s’arrête le jour où sa mère déclare forfait et se laisse mourir de chagrin après le départ de son père. Très tôt confrontée à la douleur et au désenchantement du monde des adultes, Amaya a régulièrement fait face aux duretés de la vie, et s’est construit comme elle a pu une muraille pour y face. Sa tante Thérésa est bien trop fragile pour la garder, en attendant Amaya est confiée à une maison d’enfants à caractère social. Là, Amaya va se construire des amitiés, sortir de sa douleur mais le pire va arriver au moment où elle tentait de s’en sortir. La direction de la MECS n’a d’autre choix que de l’envoyer en famille d’accueil, loin, pour se reconstruire. Méfiante à nouveau, petit à petit Amaya va découvrir en Madeleine et Pierrot un couple charmant, avec son histoire, ses blessures, certes, mais totalement dévoués au bien-être des enfants qu’on leur confie. Jusqu’à la fin, malgré les épreuves, Amaya n’a de cesse de relever la tête, regarder les choses en face et avancer.

A travers les yeux et les pensées d’Amaya, le lecteur – prénommé Albert par la narratrice - est frappé et happé par les violences, les duretés et les injustices de toutes ces jeunes vies accueillies dans les maisons d’enfants. Le récit du destin d’Amaya, l’écriture, le caractère de l’héroïne et sa façon de s’exprimer prennent aux tripes et l’on reste un moment au sortir de sa lecture accompagné par sa capacité de résilience.


La longue route de Little Charlie
15,50
par (Le Bateau Livre)
21 février 2021

Coup de coeur roman ado

La vie de Charlie Bobo, 12 ans, fils de métayers de Caroline du Sud, est subitement bouleversée lorsque son père vient à mourir. Inattendue, sa mort ne laisse pourtant pas le temps à sa famille de faire son deuil : très vite, le Captain Buck vient réclamer le remboursement de la dette qu’il a accordé au père de Little Charlie. Du jour au lendemain, Little Charlie part sur les routes avec le Captain Buck, à la recherche de deux esclaves qui se sont enfuis il y a des années de cela partis refaire leurs vies à la frontière canadienne.

Tout au long de ce périple, le jeune Charlie, manquant d’éducation et totalement candide, va grandir, émanciper son esprit des jugements des gens du Sud, et faire plus que rembourser une dette : construire sa dignité.


Huit crimes parfaits

Éditions Gallmeister

23,40
par (Par Mots et Merveilles)
20 février 2021

Un roman glaçant

Malcom Kershaw est libraire spécialisé en romans policiers. Il a pour le seconder deux libraires et un chat, Néro. Par une journée de tempête de neige, il reçoit la visite de l’agent Gwen Mulvey, du FBI. Elle enquête sur une série de meurtres et étrangement fait le lien avec une liste que Malcom a établit des années plus tôt de romans dans lesquels sont traités huit crimes parfaits. Elle espère que Malcom, fort de cette liste et de sa connaissance d’intrigues policières pourra l’aider dans ses enquêtes. D’autant qu’il semblerait bien qu’un tueur ait connaissance de cette liste. Malcom s’attèle à la tâche et sent déjà la menace rôdée autour de lui.

Peter Swanson est doué, c’est certain. Comme dans le génial roman « Vis-à-vis », coup de cœur de la librairie, le feu couve, la braise chauffe jusqu’au jaillissement du feu, à un moment particulier, parfaitement placé, vous restez pétrifié .e sur place, le dos glacé !