Conseils de lecture

Gil
12,50
par
16 mars 2015

Pas sur mon tempo

Gil a dix huit ans, il vit avec Jorge, son père d’origine portugaise, employé à la Poste et prend des cours de piano avec la rigoureuse ( comme bon nombre de professeurs de musique) Marguerite Meyer. La mère de Gil est internée dans une maison de repos en Suisse et ne pense plus qu’à la chasse aux papillons.
Avant de passer une audition pour le conservatoire de Paris, Gil passe ses vacances près d’Uzès avec son ami Olivier. Et » Gil d’ordinaire si réservé. Si blotti en lui-même. Qui parlait toujours tout bas. Que l’on faisait répéter tout le temps. » découvre sa voix, » une voix à la fois plus puissante et d’une étrange limpidité. »

Reçu premier au Conservatoire, il débute dans la classe de piano de son idole, Vlado Blasko mais c’est grâce au professeur de chorale et à la professeur de chant Lucienne Franck que Gil découvre l’enthousiasme en chantant. Commence alors un apprentissage difficile mais qui débouchera rapidement sur des petits rôles dans des opéras de province puis sur une carrière internationale.
Célia Houdart transcrit parfaitement les difficultés de l’apprentissage, les petites déceptions des premiers engagements puis les rencontres providentielles qui mènent aux grands rôles. En pleine gloire, la moindre défaillance soumet l’artiste aux critiques ravageuses des spécialistes.
Rencontres amicales, amoureuses, représentations en Angleterre, aux États-Unis ou en Asie, Gil poursuit sa vie sur un tempo assez lent et monotone. Parfois, il semble troublé par des coups à la porte, par la vision d’un homme étrange, par la rencontre avec un chien. Ce sont autant de moments qui auraient pu densifier l’histoire très plate d’un quotidien, certes d’un ténor célèbre, mais surtout d’un homme sans émotion. Mais non, ce ne sont que des sensations furtives. Le seul moment de grâce est peut-être la présence de sa mère maquillée avec de la poudre de papillon à un de ses concerts. Elle est touchante de poésie, de tendresse et de fierté.
Je n’ai pas été sensible à cette façon de détailler les instants de vie dans des moments de parfaite insignifiance qui, tout de même enchaînés montrent l’éclosion d’une star de l’opéra. L’auteur m’ entraîne parfois vers des pentes fantastiques ou des moments de suspense pour me laisser en plan avec mes incertitudes.


Il faut sauver zoé

Noel Alyson

Michel Lafon Poche

6,60
par (Vauban)
14 mars 2015

Un roman touchant sur le deuil, la difficulté de trouver sa place, les dangers qui guettent les adolescents. Un livre poignant qui ne laisse pas insensible !


D'argile et de feu

Madelaine, Océane

Busclats

12,00
par (Tirloy)
13 mars 2015

Instant suspendu !!

Sous la plume d'Océane Madelaine, la couleur des mots prend la forme des flammes du feu que son héroïne veut combattre. Elle prend la forme des objets que sa deuxième héroïne souhaite sculpter. Poésie, folie... c'est deux Marie, puisque c'est ainsi qu'elles s'appellent toutes les deux, empruntent des chemins, ceux de la fuite, de l'errance...de l'accomplissement que l'une découvre au regard de la vie de l'autre puisque Marie Brulais, potière de son état à vécu 150 ans auparavant dans ce village.
Par la lecture de ces deux cahiers, lu en alternance, vous découvrez un très beau premier roman tout dans l'épure des mots
Un joyaux d'écriture !!!


Faire la paix avec soi, 365 méditations quotidiennes

365 méditations quotidiennes

Points

6,70
par (Tirloy)
9 mars 2015

Points Vivre

A partir de ce texte d'Etty Hillesum, venez découvrir cette nouvelle collection "Points vivre" dirigée par Anne Ducrocq.
Le concept de celle-ci est de vous amenez à cheminer intérieurement par le biais de témoignages, de journaux, de parcours spirituels, voire combat parfois.
Par votre discernement, que ceux-ci puissent vous permette de voir grandir la vie en vous : "Car il ne suffit pas d'être né, il faut renaître à l'essentiel"

Très belle idée qui nous donne la joie de re découvrir le très beau texte de Fynn "Anna et Mister God"


Gil
12,50
par (Tirloy)
7 mars 2015

Gil est pianiste et se voue à une carrière professionnelle prometteuse. Alors qu'il part en vacances avec son meilleur ami Olivier, il entend à la radio une chanson qu'il aime et augmente le volume.
" Gil se mit à chanter [...] Olivier n'en était pas revenu. Il s'était tourné vers Gil, très troublé, comme pour vérifier que c'était bien lui qui chantait. Gil d'ordinaire si réservé. Si blotti en lui-même. Qui parlait toujours bas.Que l'on faisait répéter tout le temps. "

Un très beau livre qui raconte la découverte d'un don, le travail difficile de chanteur d'opéra, mais aussi la jeunesse et ses doutes.