Symposium international: la règle d'or des finances publiques en Europe

L’Université de Lille 2 a organisé, les 27 et 28 mars 2014, sous le patronage du Haut Conseil des finances publiques et sous la direction de Michel Lascombe, professeur à Sciences Po Lille et Aurélien Baudu, maître de conférences à l’Université Lille 2, un symposium international sur le thème :

LA RÈGLE D’OR DES FINANCES PUBLIQUES EN EUROPE :
son impact dans les systèmes budgétaires nationaux
Retrouvez la manifestation sur le site suivant:
http://regledoreneurope.univ-lille2.fr/

La librairie Meura a présenté ce jour là une sélection de titres autour du thème étudié.

Le budget de l'État est voté : c'est pour chacun un sujet politique qui touche au droit, à l'économie, à la gestion des finances publiques, à la concertation dans la zone euro et à la citoyenneté française et européenne.
L'ouvrage donne un regard pluridisciplinaire sur les finances de l'État, le rôle du gouvernement et de Bercy, celui des élus de l'Assemblée nationale et du Sénat. Il offre un aperçu de la « révolution » du nouveau management public et traite des questions d'actualité concernant le rôle de l'État, les missions publiques et leur pilotage, la dépense publique, les impôts et leur justice. Il analyse les raisons des déficits publics récurrents, structurels et conjoncturels et les marges de manœuvre de la politique budgétaire des gouvernements soutenus par leur majorité.
Il précise les questions de la gestion de la dette publique et de la liquidité, de la soutenabilité d'une politique budgétaire et aussi de la solvabilité des États dans la zone euro.
Il interroge le réalisme du pacte de stabilité et de croissance et des projets de règle d'or budgétaire.


Collectif

La Documentation française


22,00

Titre: Traité sur la stabilité, la coopération et la gouvernance

Theme1: Droit - Droit européen - Autres ouvrages

Theme2:

Résumé: Le traité sur la stabilité, la coopération et la gouvernance (TSCG) a beaucoup fait parler de lui. Très certainement il y aura un avant et un après. Dès sa naissance d'abord, en mars 2012, il a d'une part été salué comme l'exemple inespéré des avancées nécessaires de l'Europe pour faire face à la crise et d'autre part fustigé en tant que cautère sur une jambe de bois. En septembre ensuite, au moment du dépôt du projet de loi autorisant la ratification où l'opposition ayant accédé au gouvernement a dû défendre le traité contre son propre camp. En ces diverses occasions, tout et son contraire a été dit sur ce traité, mais au final peu de choses objectives. La fumée du champ de bataille retombant, il est temps de prendre connaissance des vrais apports et des véritables changements apportés par ce traité. Or, problèmes et apports ne sont pas minces. C'est aux meilleurs experts qu'il a été demandé de fournir l'éclairage sur tous ces points. Les différentes contributions réunies dans cet ouvrage traitent aussi bien du point de vue des économistes que des aspects de droit de l'Union et des aspects constitutionnels ou financiers. L'ouvrage, quittant ainsi le champ de la polémique pour celui de l'analyse scientifique, est indispensable à tout honnête homme qui voudra se faire une opinion sur les raisons d'espérer ou de redouter l'avenir, selon chacun. En toute hypothèse, personne ne pourra plus dire qu'il ne savait pas.


49,00

Les institutions financières publiques sont très souvent associées aux finances publiques et au droit public de l’économie. Il n’en demeure pas moins que la nature et le régime juridique de ces institutions sont continuellement discutés.

Cet ouvrage se propose, au-delà de la détermination du droit qui leur est applicable, de dresser une typologie des institutions financières publiques (1re partie). Il entend également montrer que les institutions financières publiques doivent continuellement s’adapter à la conjoncture économique et financière tant nationale qu’européenne ou internationale. D’un recul apparent comme outils de l’interventionnisme public, les institutions financières publiques sont aujourd’hui valorisées par une démarche partenariale entre acteurs privés et publics (deuxième partie).

S’appuyant fondamentalement sur les expériences françaises et européennes des institutions financières publiques et scientifiquement sur les droits publics internes et comparés occidentaux, cet ouvrage s’adresse aussi aux étudiants des Facultés des sciences juridiques, politiques, économiques et sociales et ceux professionnels de la matière.


10 questions/réponses sur la dette belge et les alternatives à l'austérité

Olivier Bonfond

Aden Belgique

12,00