La Madone des philosophes. Récits, Récits
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
Cadre vert
Langue
français
Langue d'origine
italien

La Madone des philosophes. Récits

Récits

Le Seuil

Cadre vert

Indisponible

Autre version disponible

De la description parodique d'une soiree a l'Opera avec ses rites clinquants
et bourgeois, a l'aventure dominicale d'un jeune homme dans un cinema
populaire ; de la rememoration d'une experience militaire (a savoir
l'impossible deplacement d'un canon), aux _É tudes imparfaites_ ou d'anciens
themes poetiques sont mis en prose : comme dans une symphonie polyphonique,
ces quatre courtes plages narratives precedent le grand mouvement du dernier
recit, celui qui donne son titre au recueil.

La, l'ingenieur Baronfo, en proie a une nevrose incurable, ayant trouve refuge
dans la lecture et les etudes philosophiques, rencontre, grace a l'achat d'une
bibliotheque, Maria Ripamonti : quelques promenades romantiques decideront de
la suite heureuse des evenements qu'une action finale dramatique semble, un
instant, faire basculer dans l'impossible.

Ce premier recueil de Gadda, publie en 1931, illustre deja l'inspiration
originale de l'ingenieur milanais et le piquant de son langage qui ne se
departit jamais d'un interet pour la vie des hommes.





Carlo Emilio Gadda (1893-1973) est un des plus grands ecrivains du XXe siecle.
Compare a Celine et a Joyce, ce revolutionnaire de la forme narrative et du
langage a obtenu en 1963 le Prix international de litterature.



Traduit de l'italien par Jean-Paul Manganaro.
S'identifier pour envoyer des commentaires.