I'm every woman
EAN13
9782878272215
ISBN
978-2-87827-221-5
Éditeur
Rackham
Date de publication
Collection
Le signe noir
Nombre de pages
112
Dimensions
24 x 17 x 1 cm
Poids
490 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

C’est d’épouses, fiancées et copines dont il est question dans ce livre… Madame Elvis Presley, Madame Joseph Staline, Madame Jackson Pollock… et plein d’autres. Réunies par un seul et même destin : être les victimes d’hommes incapables de se comporter de façon normale et raisonnable avec leur partenaire. Qui étaient vraiment ces femmes et comment leur désir de vivre un amour romantique a pu pourrir à un tel point toute leur existence ?

Page après page, Liv Strömquist lance ses flèches empoisonnées contre l’ordre patriarcal. Elle en explore dans les moindres recoins les dispositifs de domination sans oublier de donner au passage, toujours avec l’humour cinglant et la légèreté qui sont les siennes, des réponses à des questions telles : Qui étaient les pires boyfriends de l’Histoire ? Pourquoi Ingmar Bergman a cru bon féconder toutes les femmes qui en Suède avaient des ambitions artistiques ? Pourquoi l’archange Gabriel a appelé les femmes des « putains » ? Pourquoi tous les enfants sont-ils des conservateurs bien de droite ? Et pourquoi les hommes qui défendent le plus les valeurs de la famille nucléaire (à l’instar d’un certain Pape), ne vivent jamais dans des familles nucléaires ?

En s’appuyant sur des références qui vont de la sitcom Friends à la biographie de Staline de Simon Sebag Montefiore, Liv Strömquist poursuit avec intelligence et finesse sa critique sans concessions des valeurs masculines qui dominent la société contemporaine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Liv Strömquist