Le marchant de bonheur, à pied d'Auschwitz à Jérusalem
Éditeur
Le Mercure Dauphinois
Date de publication
Langue
français

Le marchant de bonheur

à pied d'Auschwitz à Jérusalem

Le Mercure Dauphinois

Indisponible

Autre version disponible

« Parti du Mémorial de Drancy, en mai 2005, j'arrivais deux mois plus tard au
camp d'Auschwitz. De cette arrivée, il me restera longtemps un certain
trouble. Un vide, un manque, un indéfinissable "c'est pas ça.". Car, en
vérité, je n'étais pas arrivé au camp d'Auschwitz. Je n'étais arrivé qu'à son
musée. (...) Alors, je pars ! Je quitte Auschwitz pour annoncer Jérusalem à
nos enfants. Et je vais le dire avec mes pieds. »
S'identifier pour envoyer des commentaires.