Le Manuscrit de Fatipour, Un roman philosophique et onirique
Éditeur
Editions du Jasmin
Date de publication
Langue
français

Le Manuscrit de Fatipour

Un roman philosophique et onirique

Editions du Jasmin

Indisponible

Autre version disponible

**La vie de Jérémie a bel et bien basculé le jour où il a franchi la porte de
ses rêves.**

Un étrange métro qui ne va nulle part, une plage battue par la mer et le vent,
une ville déserte que toute vie paraît avoir abandonnée, un cheval mystérieux
qui attend Jérémie pour le conduire à Fatipour, un ermite et son message
énigmatique…
Oui, la vie de Jérémie a bel et bien basculé le jour où il a franchi la porte
de ses rêves. Et elle basculera encore lorsqu’il pénétrera dans la ville
déserte…

**Plongez dans ce roman philosophique et onirique et laissez-vous emporter
dans un voyage vers l'imaginaire, et au-delà...**

EXTRAIT

Les cheveux frisés qui surmontent son front et descendent sur ses tempes,
conservent le souvenir de leur blondeur ancienne. Mais depuis longtemps s’y
sont introduits des fils d’argent qui leur donnent une indéfinissable couleur.
Oui, c’est curieux ce visage que lui retourne le miroir, jour après jour. Ce
visage qui ne change jamais. Ce visage dont les traits lui rappellent ceux
d’un buste qu’il a vu dans un parc, un vieil homme dont les intempéries ont
altéré la pierre dans laquelle il est sculpté. Un ermite enfermé dans une
réflexion éternelle.
Parfois, quand Jérémie parvient à le surprendre dans le miroir, son regard
semble vouloir l’entraîner vers un autre univers. Serait-ce la vitrine d’un
autre espace ou d’un autre temps à l’intérieur duquel il serait invité à
s’introduire ?
Une fraction de seconde, son rêve lui revient à l’esprit et sème en lui le
trouble, agitant le reflet de son corps et le conduisant vers une barque… mais
non, ce n’est qu’un songe, Jérémie le sait bien, qui est à présent
parfaitement éveillé.
Appuyé sur la céramique blanche du lavabo, il s’évade un bref instant vers
l’espace marin dans lequel s’est achevée sa nuit. Et ce retour vers un monde
désolé, règne de la mer et du vent, le conduit à se poser cette question qui
chaque matin taraude son esprit : « Pourquoi ? »

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Un petit livre magique, qui sous couvert de nous faire voyager, nous emmène
loin, très loin au pays de la poésie et de l'imaginaire. **Tesla, _Babelio_**
S'identifier pour envoyer des commentaires.