Révoltes et oppositions dans un régime semi-autoritaire, Le cas du Burkina Faso
Éditeur
Karthala
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Révoltes et oppositions dans un régime semi-autoritaire

Le cas du Burkina Faso

Karthala

Offres

  • Vendu par Le Bateau Livre
    AideEAN13 : 9782811122980
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    19.99

  • Vendu par Les Quatre Chemins
    AideEAN13 : 9782811122980
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    19.99

Autre version disponible

Les régimes semi-autoritaires ont souvent été décrits sous l'angle de leur organisation, formelle et informelle; on sait qu'ils autorisent la liberté d'association, le pluralisme politique, que les médias libéralisés y façonnent un espace public et qu 'en même temps, des dispositifs non officiels rendent l'alternance pratiquement impossible. La démocratie et ses élections constituent une façade qui confère au régime sa légitimité sans l'exposer au risque de la compétition politique. Ce qu 'il importe de documenter plus précisément, aujourd'hui , c'est la manière dont ces transformations institutionnelles (nouveaux pouvoirs locaux , élections, liberté d'association et de la presse...) rendent possibles et façonnent un espace imaginaire et pratique au sein duquel s'élabore une critique du pouvoir établi.
La question est donc de savoir comment s'opèrent les oppositions de consciences et de pratiques, les insubordinations et les révoltes vis-à-vi s du pouvoir dans un contexte où leur légitimité n 'est pas remise en cause mais où elles aboutissent rarement aux résultats espérés. Qu'advient-il des oppositions frustrées ? Comment les transformations institutionnelles, même neutralisées, insufflent-elles un dynamisme politique ? Et quel dynamisme ?
L'objectif de cet ouvrage est d'apporter quelques éléments de réponses à ces questions en partant d 'études de cas menées au Burkina Faso. Outre une contribution à l'analyse des régimes semi-autoritaires, ce livre propose un aperçu à la fois synthétique et détaillé de la situation politique du pays.
Mathieu Hilgers est chargé de cours à l'Université Libre de Bruxelles. Il a publié une quinzaine d'articles consacré à la ville et au politique au Burkina Faso et un livre intitulé Une ethnographie à l'échelle de la ville . Urbanité, histoire et reconnaissance à Koudougou, Paris, Karthala , 2009.
Jacinthe Mazzocchetti est chargée de cours et de recherche à l'Université Catholique de Louvain (LAAPI Centre d'Anthropologie Prospective). Son ouvrage consacré à la jeunesse étudiante et à la réussite au Burkina Faso, Etre étudiant à Ouagadougou. Itinérances, imaginaires et précarité, est paru aux éditions Karthala en 2009. [jacinthe.mazzocchetti@uclouvain. be)
Ensemble, ils ont coordonné un numéro de la revue Politique Africaine (101) consacré à l'évolution politique du Burkina Faso. Avec les contributions de : Beucher Benoît , Biehler Alexandra, Bieri Arnaud , Bouju Jacky , Fourchard Laurent, Frère Marie-Soleil , Froidevaux Sylvain , Hagberg Sten , Hilgers Mathieu , Laurent Pierre­ Joseph , Le Bris Emile, Loada Augusti n , Lu n ing Sabine, Saul Mahir, Mazzocchetti Jacinthe, Sanou Alain et Vaast Marion .
S'identifier pour envoyer des commentaires.