Salammbô
Éditeur
République des Lettres
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Salammbô

République des Lettres

Offres

  • Vendu par Le Bateau Livre
    AideEAN13 : 9782824904672
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    1.99

  • Vendu par Les Quatre Chemins
    AideEAN13 : 9782824904672
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    1.99

Autre version disponible

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Gustave Flaubert. L'action se passe à Carthage après la première guerre punique. Les mercenaires se sont révoltés. Ils sont conduits par Mâtho le Lybien, lui-même poussé par l'esclave grec Spendius et plus encore par son amour pour la belle Salammbô, fille d'Halmicar. Il pénètre nuitamment dans le temple pour dérober le voile sacré de la déesse lunaire Tânit, auquel est suspendu dit-on le destin de la cité, avant de se glisser dans la chambre de Salammbô. Après plusieurs batailles perdues par Carthage, Salammbô récupère le voile de la déesse, rendant ainsi le sort des armes favorable aux Carthaginois. La ville reste cependant assiégée et privée d'eau, mais après le sacrifice d'enfants à Moloch, la pluie consent enfin à tomber. Les mercenaires sont bientôt refoulés, encerclés à leur tour, et réduits à mourir de faim. Mâtho est condamné au supplice. Salammbô meurt à la vue de ses affreuses tortures. Les vastes fresques antiques peintes ici par Flaubert qui s'appuie sur des faits historiques reconnus, avec leur richesse d'évocation, leur puissance et leur vie, et un personnage central, Salammbô, ressemblant étrangement à celui de Madame Bovary, font de ce roman une oeuvre littéralement vécue, écrite avec passion et toute animée d'un souffle épique. Y contribue naturellement le style magnifique de Flaubert qui fera ensuite école parmi les parnassiens et les symbolistes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.