Confession d'un papillon
Éditeur
Fabert
Date de publication
Collection
Janusz Korczak
Langue
français
Langue d'origine
polonais

Confession d'un papillon

Fabert

Janusz Korczak

Indisponible

Autre version disponible

En 1914, date de la publication de _Confession d'un papillon_ , Korczak, age
alors de 35 ans, est deja medecin pediatre, ecrivain et publiciste connu. Deux
ans plus tot, abandonnant l'hopital, il est devenu directeur de la " Maison de
l'orphelin ", institution modele qu'il organisera graduellement en une
veritable republique democratique d'enfants.
En publiant _Confession d'un papillon_ a la veille de la Premiere Guerre
mondiale, Korczak realise un projet qu'il semble avoir carresse de longue
date. On sait qu'il attachait beaucoup d'importance au role des journaux
intimes dans la vie de tout un chacun. Il y voyait un excellent moyen d'auto-
education, tant pour un enfant que pour un adulte et avouait que lui-meme
tenait regulierement le sien depuis ses quatorze ans. _Confession d'un
papillon_ se pr esente en effet sous la forme du journal intime d'un
adolescent. Afin de creer un portrait psychologique credible qui rendrait
compte des transformations profondes, tant physiologiques que psychiques, qui
font de l'age pubertaire une periode essentielle dans la vie de chacun,
Korczak decide de s'inspirer de son propre journal consigne entre 1892 et
1896, dates qui correspondent a ses annees de college et de lycee. Si le
narrateur de la _Confession d'un papillon_ ressemble en tous points a Henryk
Goldszmit adolescent, l'analyse critique de ce texte faite en Pologne tendrait
vers une interpretation selon laquelle sa premiere partie correspondrait bien
au journal authentique du jeune Korczak, legerement stylise peut-etre, tandis
que sa seconde partie, tout en restant largement autobiographique, releverait
davantage d'une creation litteraire conforme a la mode litteraire de l'epoque.
S'identifier pour envoyer des commentaires.