Le sport dans la presse communiste
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Histoire
Langue
français

Le sport dans la presse communiste

Presses universitaires de Rennes

Histoire

Indisponible

Autre version disponible

Depuis le milieu du XIXe siècle, la presse française a intégré le fait
sportif. Plus encore, elle a contribué à sa structuration, à son développement
et à ses nombreuses inflexions. Dans le florilège de titres qui compose la
presse, ceux appartenant à la sphère communiste s’emparent à la fin des années
vingt de ce sujet pour en faire un élément à part entière des lignes
éditoriales. Ce sont ces mécanismes, la place significative du sport dans la
presse généraliste nationale et régionale, la création d’une presse sportive
spécialisée et sa disparition que nous avons souhaités mettre à jour dans le
cadre de ce recueil. D’abord opposés à une entreprise qualifiée de «
bourgeoise » puis convaincus de sa diffusion, les journaux se révèlent parfois
critiques, souvent propagandistes et porteurs d’un discours militant. En
concurrence dans le paysage médiatique, ils se saisissent du phénomène social
qu’est le sport pour mieux faire fructifier leur idéologie et leur audience.
Les titres contribuent ainsi à construire une culture fondée sur des croyances
collectives, sur des idéaux, sur un projet de transformation sociale, sur une
conception des rapports sociaux, sur un ensemble de normes et de valeurs
partagées par des individus issus d’univers différents mais faisant corps
autour d’un engagement politique. À l’interface de l’histoire de la presse et
de celle du sport, cet ouvrage a pour ambition d’éclairer une part de la vie
politique, culturelle et sociale du XXe siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.