Religion ou confession, Un bilan franco-allemand sur l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles)
Éditeur
Éditions de la Maison des sciences de l’homme
Date de publication
Collection
Colloquium
Langue
français

Religion ou confession

Un bilan franco-allemand sur l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles)

Éditions de la Maison des sciences de l’homme

Colloquium

Indisponible

Autre version disponible

On ne parle pas toujours de la même chose lorsqu'on croit traiter des mêmes
sujets. Ainsi de « l'histoire religieuse » pour les Français et les Allemands.
Les vingt-six contributions rassemblées dans ce volume mettent en regard deux
passés contrastés auxquels les approches historiennes du fait religieux
demeurent, dans leur diversité, strictement indexées, tout en portant de part
et d'autre du Rhin le regain d'intérêt pour la période dite de la « première
modernité ». Il sera question ici de cadres institutionnels distincts et
parfois concurrents (« histoire religieuse », histoire de l'Église, histoire
et ethnographie régionales) ; de méthodes disjointes, mais rapprochables
(sociologie religieuse, confessionnalisation) ; de terminologies
intraduisibles qui disent l'écart de deux mondes (« paroisse » et Gemeinde,
Geistlichkeit et « clergé ») ; d'événements générateurs de leurs temps et de
leurs questions propres (Réforme protestante et « sécularisation », Révolution
française et « déchristianisation ») ; de la différence enfin des histoires
que l'on écrit selon qu'on se trouve en régime de laïcité ou de distinction
confessionnelle. Au-delà d'un dialogue franco-allemand étendu à des objets qui
avaient jusqu'alors été pensés séparément, on trouvera ici l'expérimentation
d'une historiographie comparée visant à permettre aux uns et aux autres un
retour sur soi et sur l'évidence présumée des disciplines, des vocabulaires et
des questionnaires.
S'identifier pour envoyer des commentaires.