La caricature au risque des autorités politiques et religieuses
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Histoire
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La caricature au risque des autorités politiques et religieuses

Presses universitaires de Rennes

Histoire

Offres

  • Vendu par Le Bateau Livre
    AideEAN13 : 9782753567511
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    7.99

  • Vendu par Les Quatre Chemins
    AideEAN13 : 9782753567511
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    7.99

Autre version disponible

Outil public placé sous le signe du « droit à la liberté d'expression », la caricature appliquée au domaine politico-religieux a été, en 2005-2006, à l'origine d'une crise internationale à laquelle ont pris part des représentants de l'islam, du christianisme et du judaïsme, des chefs d'État, des intellectuels de tous bords... jusqu'aux industriels. La même année, un trio d'historiens, Michel Dixmier, Jacqueline Lalouette et Didier Pasamonik, revenaient par ce biais à l'affrontement du camp « laïque » et du camp « catholique » dans la France des XIXe-XXe siècles : La République et l'Église. Images d'une querelle. Le médium, étroitement lié à son contenu, flirte avec la limite de l'interdit qui participe de la structuration de sociétés plus ou moins marquées par l'empreinte religieuse. Il semble d'usage universel ce qui, en soi, est déjà un signe remarquable. C'est à l'exploration des différentes modalités de son usage que voudrait s'attacher l'ouvrage collectif ayant pour thème : La caricature au risque des autorités politiques et religieuses. L'intérêt majeur du projet réside dans la confrontation des approches et des possibilités offertes par des milieux tendus entre l'appel « moderne » de la critique possible de l'autorité (d'un homme, d'une parole, d'une expression de foi...) et la réplique « traditionnelle » du respect de celle-ci. L'affrontement premier est celui d'élites qui maîtrisent le verbe, mais il connaît de vastes prolongements populaires tant semble forte la puissance de l'image.
S'identifier pour envoyer des commentaires.