Le corps, la famille et l’État, Hommage à André Burguière
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Histoire
Langue
français

Le corps, la famille et l’État

Hommage à André Burguière

Presses universitaires de Rennes

Histoire

Indisponible

Autre version disponible

Pour André Burguière, « les idées politiques ne flottent pas au-dessus des
corps ». C’est dans cette ligne que s’est construit ce volume d’hommage à
l’historien. Suivant une démarche qui est celle de l’École des Annales, André
Burguière a exploré les diverses dimensions du double lien, de parenté et
national, sur qui se fonde la cohésion des sociétés d’Ancien Régime, peut-être
aussi celle des sociétés contemporaines. La parenté apparaît alors comme une
situation héritée ou comme un choix volontaire, et ses formes répondent à des
constructions de l’esprit et à des élans affectifs autant qu’à des contraintes
et des conjonctures. Les multiples facettes du mariage ou de la famille ici
analysées témoignent de la faculté d’adaptation des communautés humaines. Les
connivences entre l’imaginaire de la parenté et celui de la nation peuvent
alors être interrogées à partir des pratiques de la citoyenneté et de la
société politique, C’est donc une réflexion sur les corps physiques et les
groupements familiaux, les contraintes qui pèsent sur eux et les conduites qui
tentent de conjurer leurs diktats ou leurs menaces ; sur le genre, catégorie
nouvelle apte à penser l’ordre social et ses partages ; sur le lien social,
l’État, les pouvoirs, qui anime cet essai collectif en fidélité aux travaux
d’André Burguière.
S'identifier pour envoyer des commentaires.