Le Gouvernement divin. Islam et conception politique du monde
EAN13
9782271069962
ISBN
978-2-271-06996-2
Éditeur
"CNRS Éditions"
Date de publication
Collection
CNRS Philosophie
Nombre de pages
480
Dimensions
23 x 15 x 3,5 cm
Poids
694 g
Langue
français

Le Gouvernement divin. Islam et conception politique du monde

De

"CNRS Éditions"

CNRS Philosophie

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


" Dieu est le souverain de l'univers parce qu'il est son créateur et il gouverne le monde terrestre par l'intermédiaire de ses prophètes dont le meilleur Mahomet ". Cet article de foi universellement reconnu en islam se prête à bien des interprétations. Ainsi, selon l'islam chiite, cette souveraineté divine est relayée sur la terre par les prophètes, mais aussi par les douze imams qui possèdent l'exclusivité de l'autorité politique et spirituelle après la mort de Mahomet. L'ayatollah Khomeiny, fondateur de la République islamique d'Iran, a prétendu fonder le pouvoir absolu du " savant en religion " sur le fait que ce savant serait le représentant des imams. Mais n'y aurait-il pas, en islam, une aure conception politique du gouvernement, une autre façon de fonder son pouvoir ? Le théoricien chiite Mullâ Sadrâ (1571-1641), dont l'ouvre est ici étudié dans son développement conceptuel, propose en effet une alternative à l'interprétation dominante. Chez cet auteur, Dieu est toute chose, est présent en toute chose et son " trône " réside, non pas au-dessus de l'univers, mais dans le cour du vrai fidèle, du savant éclairé. La religion devient un exercice spirituel d'intériorisation des sens cachés du Coran et un ensemble de savoirs qui visent à produire une liberté intérieure semblable à celle que connaît Dieu. Une quête impérieuse de la vie bienheureuse, antidote à tous les dogmatismes religieux.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Christian Jambet