Au temps des cataplasmes, 1944-1968, la France d'avant la télé
Éditeur
Ginkgo éditeur
Date de publication
Collection
Mémoire d'homme
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Au temps des cataplasmes

1944-1968, la France d'avant la télé

Ginkgo éditeur

Mémoire d'homme

Offres

  • Vendu par Les Quatre Chemins
    AideEAN13 : 9782846791335
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    7.99

  • Vendu par Le Bateau Livre
    AideEAN13 : 9782846791335
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    7.99

Autre version disponible

Comment avons-nous vécu depuis la Libération jusqu'en Mai 68 ? Comment avons-nous pu survivre dans ce « lointain Moyen Âge » sans télévision, sans hypermarchés, sans surgelés, sans téléphones portables ? Construit à partir des souvenirs de l'auteur, ce livre propose une vingtaine de thèmes (la vie au quotidien, les vacances, la religion, le cinéma, etc.) qui se croisent et se répondent. Expériences vécues, observations ethnologiques et sociologiques, tissent une « trame de mémoire » propre à faire resurgir, de façon vivante et amusée, une époque à jamais révolue.
EXTRAIT
En fait, l'avenir ne nous causait aucun souci. Après le bac, on verrait bien. L'époque se prêtait à cette insouciance : le chômage était pratiquement inexistant, les portes des Facultés et des grandes écoles étaient largement ouvertes pour des élèves sortant d'un lycée comme le nôtre.
Nous vivions dans une espèce de bulle privilégiée que les problèmes et les conflits de l'extérieur ne parvenaient pas à pénétrer. Le lycée, en ce temps-là, était un monde à part entièrement voué à l'acquisition de connaissances et à la gymnastique de l'esprit.
Il faut reconnaître qu'il y avait un décalage énorme entre notre maturité intellectuelle et notre maturité psychologique et sociale. Capables de disserter brillamment sur une pensée de La Rochefoucaud nous restions des gamins de la vie affective. J'ai parlé de cette photo de classe de seconde (cf. : La vie au quotidien) sur laquelle les garçons du premier rang portent encore des culottes courtes. Les jeunes à qui je la montre hurlent de rire quand je leur raconte que ces élèves pas encore sortis de l'enfance jouaient aux petites autos en attendant l'ouverture de la porte. Quelques années plus tard, ils entraient dans les premiers à Polytechnique, à Normale Supérieure ou à l'ENA.
CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
Un livre passionnant qui nous fait comprendre ce qu'était la vie "d'avant"... Avant la télévision, avant le téléphone portable, avant les grandes surfaces, avant les divers robots ménagers, etc. Les touches d'humour rendent cet ouvrage très attrayant et nous donneraient (presque) une certaine nostalgie "bon temps". - Latviane, Babelio
S'identifier pour envoyer des commentaires.