Stanley Cavell, le cinéma et le scepticisme
EAN13
9782130569732
ISBN
978-2-13-056973-2
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Philosophes
Nombre de pages
176
Dimensions
17 x 11 x 1 cm
Poids
155 g
Langue
français
Code dewey
791.4301

Stanley Cavell, le cinéma et le scepticisme

De

Presses universitaires de France

Philosophes

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Ce livre parcourt les trois premiers livres philosophiques de Stanley Cavell (Dire et vouloir dire, La projection du monde et Sens de Walden) à la recherche des « catégories nouvelles » lui permettant de construire une « esthétique ordinaire » capable d'exprimer notre scepticisme, et non plus de s'en détourner ou de le répudier. Sa nouvelle réponse au scepticisme engage centralement la lecture d'œuvres d'art modernistes (pièces de théâtre, œuvres musicales, sculptures, peintures) et de films hollywoodiens et avant-gardistes où Cavell trouve des dépassements exemplaires de la tentation sceptique de succomber à la perte d'efficace des conventions traditionnelles, des manières nouvelles d'exprimer ce qui importe pour nous. Dans cette esthétique ordinaire, le cinéma joue un rôle privilégié : il nous apprend à reconnaître notre « scepticisme ordinaire », et nous réconcilie avec le monde et les autres.

Élise Domenach, agrégée et docteur en philosophie, est maître de conférences en études cinématographiques à l'ENS Lyon. Critique de cinéma (membre du comité de rédaction de Positif et de la revue Esprit), elle a édité et traduit plusieurs ouvrages de Stanley Cavell.
S'identifier pour envoyer des commentaires.