Le culte à Sainte Anne en Acadie
1 autre image
Éditeur
PUL Diffusion
Date de publication
Collection
Archives de folklore — ARFK (1)
Nombre de pages
384
Langue
français

Le culte à Sainte Anne en Acadie

PUL Diffusion

Archives de folklore — ARFK

Indisponible
Sainte-Anne est connue dans l'histoire de l'Eglise comme la mère de Marie. Pourtant, elle ne possède aucune base scriptuaire et n'a jamais été reconnue canoniquement par la théologie catholique. Après le concile de Trente, le culte à Sainte Anne devait être assimilé au culte marial. Or sainte Anne triomphe toujours aujourd'hui dans deux principaux lieux de résistance reconnus : ses sanctuaires d'Auray en Bretagne et de Beaupré au Québec. En Acadie, sainte Anne a fait l'objet du même processus de marginalisation de la part d'une faction de l'élite clériconationaliste. Néanmoins, la sainte triomphe encore dans son sanctuaire du Bocage, le long de la côte acadienne. Cette résistance de la figure de sainte Anne en Acadie invite alors à relativiser le concept de marginalité et renvoie à la nécessité d'explorer l'univers symbolico-religieux d'un peuple en dehors des seuls lieux de discours officiels. L'exploration de l'imaginaire religieux, par la littérature orale, se présente dès lors comme la voie privilégiée pour pénétrer le véritable univers symbolique de l'homo religious. Et pour cause ! L'histoire religieuse d'un peuple risque de se faire théologie politique lorsque l'historien néglige l'histoire vue d'en bas.
S'identifier pour envoyer des commentaires.