Héritages de Feuerbach
EAN13
9782757400593
ISBN
978-2-7574-0059-3
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Philosophie contemporaine
Nombre de pages
200
Dimensions
24 x 16 x 1 cm
Poids
379 g
Langue
français
Code dewey
193
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


La pensée de Ludwig Feuerbach (1804-1872) occupe une position originale dans
le champ de la réflexion philosophique. Son intérêt a souvent été ramené au
rôle qu'elle a pu jouer dans la formation intellectuelle du « jeune Marx ». Il
convient cependant d'envisager les Héritages de Feuerbach de manière plus
large en prenant en considération aussi bien les conditions d'élaboration de
sa pensée que les conditions de sa postérité, donc de ses divers usages
philosophiques (parfois inattendus ou implicites). Tel est l'objectif du
présent ouvrage qui, à travers une série d'études inédites, met en perspective
l'oeuvre de Feuerbach et lui restitue ainsi sa puissance de rayonnement. Dans
un premier temps, se trouve élucidé le rapport problématique, mais
constitutif, de la philosophie de Feuerbach à l'hégélianisme et, à travers
lui, à la tradition de l'idéalisme allemand. D'autres études s'attachent à
montrer comment Marx et Nietzsche ont pu à la fois exploiter la fonction
critique de cette philosophie et en éprouver les insuffisances théoriques et
pratiques. Pourtant, l'importance de la pensée de Feuerbach ne se mesure pas
seulement à l'influence directe qu'elle a pu exercer sur ses contemporains
mais également aux espaces de convergence que cette pensée s'est montrée
capable de dessiner au-delà d'elle-même, et qui constituent à proprement
parler son actualité. Cette actualité se dessine notamment dans les travaux de
Blumenberg, de Sartre ou de Debord qui, par les interprétations qu'ils
proposent de la pensée feuerbachienne, en renouvellent la fécondité et la
pertinence pour notre temps.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Philippe Sabot