La commune d'Arbéost, Notice historique
Éditeur
Des Oreilles Pour Lire
Date de publication
Langue
français
Code dewey
944.78
Fiches UNIMARC
S'identifier

La commune d'Arbéost

Notice historique

Des Oreilles Pour Lire

Offres

  • Vendu par Les Quatre Chemins
    AideEAN13 : 9782917860281
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    9.99

  • Vendu par Le Bateau Livre
    AideEAN13 : 9782917860281
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    9.99
Dans cette notice historique, Jean Bourdette raconte comment Herrèra-Déssus s'affranchit de ses communautés d'origine : Arrens et Marsous, pour devenir une paroisse, une communauté puis la commune indépendante d'Arbéost. Et les habitants n'auraient probablement pas obtenu – malgré leurs droits indéniables – l'assentiment des pouvoirs publics à cette indépendance, si, en 1738, un incident déplorable, créa en faveur de ceux-ci une atmosphère de sympathie générale. Alors que les hommes travaillaient, plus de 300 habitants d'Arrens et de Marsous, armés de fusils, de faux, conduits par leurs consuls, envahirent Herrèra-Déssus et détruisirent les travaux d'exhaussement, déjà très avancés, de la chapelle du hameau. Dès lors l'évêque de Bigorre, l'intendant d'Auch, le roi de France, le parlement de Pau, prirent la Herrèra sous leur protection et en firent, sous le nom d'Arbéost, une commune... dont les droits n'étaient pas encore entièrement reconnus en 1789, malgré ordonnances et arrêts.

Né à Argelès-Gazost en 1818, ce n'est que sur le tard, après une carrière d'enseignant et de scientifique, que Jean Bourdette se consacre à ses travaux d'historien régionaliste sur le Lavedan « Per amou det Labéda » (par amour du Lavedan). Ses derniers manuscrits dont cette notice historique sur la commune d'Arbéost, n'ont été publiés qu'en 1912, un an après sa mort.
S'identifier pour envoyer des commentaires.