Le Talon de fer
Éditeur
République des Lettres
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Langue
français
Code dewey
850
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

  • Vendu par Le Bateau Livre
    AideEAN13 : 9782824904689
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    4.99

  • Vendu par Le Bateau Livre
    AideEAN13 : 9782369141532
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.49

  • Vendu par Les Quatre Chemins
    AideEAN13 : 9782369141532
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.49

  • Vendu par Les Quatre Chemins
    AideEAN13 : 9782824904689
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    4.99

Autre version disponible

Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Jack London. Roman d'anticipation politique et sociale dont l'action se situe à San Francisco, "Le Talon de fer" conte la défaite du socialisme, incarné par le révolutionnaire Ernest Everhard, écrasé par l'oligarchie capitaliste qui impose au monde la tyrannie sanglante du Talon de fer. Le roman se présente sous la forme d'un manuscrit inachevé, rédigé entre 1912 et 1932 par l'épouse d'Everhard et retrouvé au creux d'un vieux chêne sept siècles plus tard, en l'an 419 de la fraternité universelle. Le récit va précipter les cataclysmes prophétisés par Everhard, candidat socialiste aux élections qui dénonce l'iniquité et l'incompétence crasse des capitalistes: anéantissement des classes moyennes et des petites entreprises, misère sociale atroce, destruction des intellectuels et des syndicats, conquête du marché mondial par l'oligarchie, guerre mondiale apocalyptique, surgissement de sectes fanatisées. Des révolutionnaires contraints à la clandestinité organisent une révolte qui s'achève par une répression impitoyable et l'extermination du Peuple de l'Abîme lors de l'insurrection de la "Commune de Chicago". Considérée comme la première dystopie moderne, cette contre-utopie de Jack London n'a cessé d'être lu depuis sa parution en 1908. Anatole France, Nikolaï Boukharine, Léon Trotski, Lénine, Paul Vaillant-Couturier entre autres trouvèrent dans cette allégorie de l'oppression une leçon de socialisme et une étonnante prophétie de l'avènement du fascisme.
S'identifier pour envoyer des commentaires.