Faire usage, La pratique du stoïcisme
EAN13
9782711618408
ISBN
978-2-7116-1840-8
Éditeur
Vrin
Date de publication
Collection
Histoire des doctrines de l'Antiquité classique (35)
Nombre de pages
352
Dimensions
24 x 16 x 2,2 cm
Poids
715 g
Langue
français
Code dewey
188
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Le stoïcisme est une philosophie née de la pratique et faite pour être appliquée. Toutes les doctrines antiques, si elles s’articulent à une manière de vivre, ne le font pas de manière aussi immédiate et rigoureuse. Cette étude s’emploie à le montrer en exhumant la théorie de la pratique implicite du stoïcisme, c’est-à-dire son analyse des conditions, des paramètres, des normes et des possibilités de transformation de nos activités.
Pour ce faire, on suit le fil directeur d’un petit mot banal, « l’usage » (khrésis, usus) dans les textes et fragments stoïciens. Grâce à lui, on examine les divergences pratiques entre les
stoïciens et Socrate, Platon, Aristote ou Épicure, et on parcourt l’ensemble du système stoïcien, de la théologie à la morale appliquée, en passant par la cosmologie, la zoologie, la psychologie, la logique, la pédagogie et tous les aspects de l’éthique. Nos organes et nos facultés, les bienfaits de la Nature, la raison et l’argumentation, les vertus, ainsi que les circonstances, moyens et buts de nos conduites s’avèrent en effet tous et toujours susceptibles d’un ou plusieurs usages, que la philosophie cherche à répertorier et à organiser. Synthèse pratique de notre passivité par rapport à la providence et de notre activité par rapport au monde, l’usage est ainsi pour les stoïciens le site instable où se joue l’ajustement de l’homme à sa nature et à la Nature.
S'identifier pour envoyer des commentaires.