Logique de classe, Edmond Goblot, la bourgeoisie et la distinction sociale
EAN13
9782251900131
ISBN
978-2-251-90013-1
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Collection
Histoire de profil
Nombre de pages
384
Dimensions
21 x 14 x 3 cm
Poids
500 g
Langue
français

Logique de classe

Edmond Goblot, la bourgeoisie et la distinction sociale

Les Belles Lettres

Histoire de profil

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Philosophe français spécialiste de logique, Edmond Goblot (1858-1935) est avant tout connu pour un essai de sociologie décapant, La Barrière et le Niveau (1925), qui pose pour la première fois les fondements d'une théorie de la distinction sociale. Délaissant l'analyse matérialiste des classes au profit d'une perspective culturelle originale, Goblot décrypte sans complaisance les moeurs de la bourgeoisie française, monde qu'il connaît d'autant mieux qu'il en est lui-même issu.
Condisciple d'Henri Bergson et d'Émile Durkheim à l'École normale supérieure, Goblot ne bénéficiera pas de la même aura que ses deux anciens camarades. L'histoire de leurs relations, et plus généralement de Goblot avec ses collègues philosophes de la IIIe République, n'en constitue pas moins un prisme original pour comprendre les transformations d'une activité, la philosophie, alors en pleine mutation.
Portrait sociologique d'un professeur ordinaire, cet ouvrage opte pour un double parti pris. Il met d'abord en évidence les entrelacs entre trajectoire sociale et choix intellectuels, y compris dans un domaine aussi aride que la logique. Il montre ensuite que La Barrière et le Niveau n'est pas un accident de parcours intellectuel mais l'application au monde social des thèses originales défendues en logique par Goblot. L'ouvrage propose en ce sens une nouvelle interprétation de ce grand classique des sciences sociales qu'est devenu La Barrière et le Niveau.

Michel Lallement est professeur au Cnam, titulaire de la chaire d'Analyse sociologique du travail, de l'emploi et des organisations, et membre du Lise-CNRS. Il a notamment publié Le Travail de l'utopie. Godin et le familistère de Guise (Les Belles Lettres, 2009), Tensions majeures. Max Weber, l'économie, l'érotisme (2013) et L'Âge du faire. Hacking, travail, anarchie (2015).
S'identifier pour envoyer des commentaires.