Un amant très vétilleux
EAN13
9782365110877
ISBN
978-2-36511-087-7
Éditeur
Xavier Barral
Date de publication
Collection
Beaux livres
Nombre de pages
128
Dimensions
24 x 17 x 0 cm
Poids
290 g
Langue
français
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


" Ah, la beauté parfaite de cette forme arrondie ! Était -ce un coude ? Était -ce un svelte genou ? Était-ce un élément de cette anatomie secrète que je n'aurais pu nommer ? Peu m'importait. (... ) Cette petite parcelle de femme scintillait et frémissait sous l'effet de la main, et elle me semblait si parfaite, si immaculée dans son existence distincte que j'eusse souhaité connaître un sortilège qui l'eût placée en ma possession, afin de la garder comme un oiseau dans une cage ou un diamant dans un écrin." [Extrait du texte d'Alberto Manguel]Cinquante photographies affleurent la beauté parfaite. et s'offrent à nous comme une oeuvre commune qui réunit pour la première fois Alberto Manguel et Marc Deneyer. C'est autour de l'ouvrage Un amant très vétilleux (Actes Sud, 2005) du romancier et essayiste Alberto Manguel, que se construit cet ouvrage : la figure centrale est Anatole Vasenpeine, photographe amateur et employé des bains-douches dans un Poitier du début du xxe siècle. Contrairement à ce que croyait l'écrivain Alberto Manguel, toutes les photographies pictorialistes inédites d'Anatole Vasanpeine n'ont pas disparu dans l'incendie de sa maison. En effet, comme un trésor dont on peut considérer qu'il en est l'inventeur, Marc Deneyer a " retrouvé " miraculeusement depuis dix ans une cinquantaine d'oeuvres. Elles sont réunies pour la première fois dans cet ouvrage. Grâce à Marc Deneyer, s'offre à nous une vision fragmentée et charnelle du monde. Celle qu'Anatole Vasanpeine aurait captée à travers les fissures des portes des douches avec l'objectif de son appareil.
Alberto Manguel est traducteur, éditeur, critique littéraire, essayiste et romancier. Depuis sa naissance, Manguel a baigné dans un univers de mots cosmopolites : né à Buenos Aires en 1948, il passe son enfance en Israël, où son père est ambassadeur. Il est élevé par une nourrice tchèque qui lui apprend l'anglais et l'allemand. De retour en Argentine à six ans, il apprend l'espagnol, sa langue " maternelle ". À seize ans, il fait la rencontre déterminante de Jorge Luis Borges qui, devenu aveugle, l'engage comme lecteur. En 1968, il quitte l'Argentine et parcourt le monde, vivant tour à tour en France, en Grande-Bretagne, en Italie, à Tahiti et au Canada, dont il devient citoyen. Il vit en France depuis 2001. Auteur prolixe, il a publié de nombreuses anthologies, des essais, dont le best-seller Une histoire de la lecture, qui obtient le prix Médicis en 1996, ainsi que des romans, dont Dernières nouvelles d'une terre abandonnée (1991), qui a remporté le prix McKitterick du premier roman (Grande-Bretagne, 1992). Marc Deneyer est né à Bruxelles en 1945. Il vient tardivement à la photographie après quelques années passées comme musicien et dessinateur de presse. Il se tourne rapidement vers le paysage et la nature qui vont représenter l'essentiel de ses centres d'intérêt. Il rapporte de ses voyages du Groenland à la Toscane, de l'Écosse au Maroc et au Japon, des images et des textes qui racontent sa recherche d'une pure lumière. Depuis 1984, Deneyer expose régulièrement en Europe et ailleur : Institut français de Naples, The Photographer's Gallery à Londres, Galerie du Château d'Eau à Toulouse, Galerie Camera Obscura à Paris, Institut français de Tokyo... En 1986, il participe à la mission de la DATAR puis, de 1987 à 1990, à la mission photographique Les Quatre Saisons du Territoire. Il a publié Ilulissat: journal de voyage (2001) et Kujoyama, un Japon sans été (2005) aux Éditions Le temps qu'il fait, et Littoral/Rivages de Charente (2007) aux Éditions Filigranes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Alberto Manguel
Plus d'informations sur Marc Deneyer