Le Chouan romanesque, Balzac, Barbey d'Aurevilly, Hugo
Éditeur
FeniXX réédition numérique (Presses universitaires de France)
Date de publication
Collection
Ecriture
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
840.9

Le Chouan romanesque

Balzac, Barbey d'Aurevilly, Hugo

FeniXX réédition numérique (Presses universitaires de France)

Ecriture

Indisponible

Autre version disponible

Contribution à l'étude du roman historique, ce livre interroge les concepts d'Histoire (passé et discours sur le passé) et de roman (histoire, récit de fiction), en faisant appel au concept médiateur de mythe. Le roman de la Vendée et de la chouannerie met en jeu les notions de révolution (révolution-mutation, révolution-rotation), d'évolution et de contre-révolution, dans un XIXe siècle ponctué de soulèvements populaires et de réactions — le roman historique restant bien sûr tributaire de son histoire contemporaine. Centré sur un moment de l'histoire exclu, à en croire les romanciers, de l'historiographie, il élabore, sur la page blanche des écrits officiels, un mythe romanesque, à deux composantes : l'une ethnologique, puisque le Vendéen, et surtout le Chouan, font figure de sauvages au sein du monde moderne, l'autre proprement historique, les insurgés donnant lieu à des interprétations divergentes et idéologiquement tendues de l'histoire (comme passé et plus généralement comme devenir), ainsi que de la pratique discursive la mieux à même de re-présenter cette histoire. Si, pour Balzac, Hugo et Barbey d'Aurevilly, Vendée et chouannerie apparaissent comme l'autre refoulé de la culture post-révolutionnaire, aujourd'hui l'histoire a découvert l'intérêt du minoritaire et du marginal, et la théorie littéraire l'importance de l'altérité et de l'altération dans la constitution de l'identité textuelle : les analyses du Chouan romanesque s'inscrivent dans ces préoccupations.
S'identifier pour envoyer des commentaires.