Martine C.

Le fils

Gallimard

21,00
par (Librairie Entre les Lignes)
16 février 2016

au nom du père

Dans cet opus, Hary Hole n'est pas présent, pourtant ses lecteurs ne seront pas déçus. Nesbo nous donne cette fois-ci un magnifique thriller bien sombre où brillent quelques étincelles d'humanité.

Cela fait douze ans que Sonny Lofthus est emprisonné dans l'une des prisons de haute sécurité de la région d'Oslo. C'est un prisonnier modèle mais pas seulement, il est aussi le confident, le guérisseur mystique de ses co-détenus .Sonny endosse des crimes qu'il n'a pas commis à la place des véritables meurtriers et purge leurs peines, en échange de sa dose quotidienne d'héroïne.D'une certaine manière, son attitude lui permet de racheter le péché de son père, un flic corrompu qui s'est suicidé.
Mais un jour, lorsqu'un des prisonniers lui avoue qu'il a été manipulé et que son père ne s'est pas suicidé mais qu'on l'a assassiné, il décide de s'évader et de régler ses comptes. Sony va écumer les bas-fonds d'Oslo et poursuivre un parcours implacable et sanglant. Il entend bien faire payer ceux qui ont trahi son père et détruit son existence. Quel qu'en soit le prix.Cette histoire de vengeance va forcément finir mal , jusqu'où va le mener cette cavale ? Sur sa route, il croisera deux anges gardiens : Simon Kefas, un vieux policier proche de la retraite et Martha qui gère l'asile des toxicos. Le point fort de ce roman, ce sont les personnages tellement humains.Jo Nesbo signe là un grand roman.

Le fils

Gallimard

21,00
par (Librairie Entre les Lignes)
16 février 2016

au nom du père


Dans cet opus, Hary Hole n'est pas présent, pourtant ses lecteurs ne seront pas déçus. Nesbo nous donne cette fois-ci un magnifique thriller bien sombre où brillent quelques étincelles d'humanité.

Cela fait douze ans que Sonny Lofthus est emprisonné dans l'une des prisons de haute sécurité de la région d'Oslo. C'est un prisonnier modèle mais pas seulement, il est aussi le confident, le guérisseur mystique de ses co-détenus .Sonny endosse des crimes qu'il n'a pas commis à la place des véritables meurtriers et purge leurs peines, en échange de sa dose quotidienne d'héroïne.D'une certaine manière, son attitude lui permet de racheter le péché de son père, un flic corrompu qui s'est suicidé.
Mais un jour, lorsqu'un des prisonniers lui avoue qu'il a été manipulé et que son père ne s'est pas suicidé mais qu'on l'a assassiné, il décide de s'évader et de régler ses comptes. Sony va écumer les bas-fonds d'Oslo et poursuivre un parcours implacable et sanglant. Il entend bien faire payer ceux qui ont trahi son père et détruit son existence. Quel qu'en soit le prix.Cette histoire de vengeance va forcément finir mal , jusqu'où va le mener cette cavale ? Sur sa route, il croisera deux anges gardiens : Simon Kefas, un vieux policier proche de la retraite et Martha qui gère l'asile des toxicos. Le point fort de ce roman, ce sont les personnages tellement humains.Jo Nesbo signe là un grand roman.

Zack
par (Librairie Entre les Lignes)
16 février 2016

100% adrénaline

Du nouveau dans le cercle des enquêteurs scandinaves. Mi ange , mi démon, 27 ans , flic d'élite au passé tourmenté, mais aussi junkie , amateur de rave partie et de femmes.

Quatre jeunes femmes travaillant dans le même salon de massage thaïlandais viennent d'être sauvagement massacrées. Crimes racistes , guerre des clans ? Rien n'est sûr. Zack nous entraîne dans son enquête à un rythme survolté, fonçant tête baissée dans l'action. Il est un héros aux multiples facettes, capables de tout et quelquefois du pire. Terriblement humain avec ses fêlures, sa mère a été assassiné le laissant seul avec un père malade. Zack et ses collègues iront fouiner dans les milieux nationalistes, du coté des mafias étrangères liées à la prostitution , et d'un pervers sexuel. Pistes et indices se succèdent , pour mieux vous perdre. Une galerie de personnages secondaires gravite dans ce monde où les mauvais ne sont pas toujours punis et où la misère est si souvent exploitée. Sa collègue Deniz, d'origine kurde,est un élément très attachant .Abdula, son ami d'enfance à la vie à la mort,lui est devenu un petit dealer. Ester , la fille de sa voisine dépressive. Zack sombre dans la rage comme il sombre dans la drogue.Riche en précision le récit n'en a que plus de force. Pas de temps mort, tout s'enchaîne, les cadavres s'accumulent vite. On attend de lire la suite avec impatience.

Une vraie famille
par (Librairie Entre les Lignes)
3 novembre 2015

Huis clos glaçant

Valentin Musso, nous enferme dans un huis clos angoissant.Trois personnages, la Bretagne, la pluie, des secrets de familles sont les ingrédients d'un thriller efficace.
Mathilde et François Vasseur ,couple de parisiens, viennent s'installer dans leur résidence secondaire près de Quimperlé. Ils ont quitté Paris suite à un attentat où François fut blessé. Un jour, sous la pluie, la voiture de François tombe en panne. Ludovic, jeune marginal, est là sur le bord de la route et se propose de l'aider.Et c 'est ainsi que Ludovic loue ses services pour quelques travaux de bricolage chez les Vasseur. Il devient peu à peu indispensable au couple, il s'immisce dans leurs vies , dans leur maison , telle l'eau qui suinte du mur ou plutôt une intrusion. Il semble chercher une nouvelle famille et se faire oublier.Les Vasseur cherchent à combler l'étrange absence de leur fille Camille. On sent le danger poindre. Le vernis se craquelle peu à peu. Il est trop tard, le drame va se produire, mais pas forcément celui auquel on croyait.
Le roman se compose en trois parties,chaque personnage donne son point de vue, on découvre leurs motivations et leurs secrets, leurs zones d'ombre. Les personnages sont complexes, ni tout à fait bons ni tout à fait méchants. On leur trouve des circonstances atténuantes. Musso nous entraîne chaque fois dans registres différents avec un grand talent ! .

Le Mystère Dyatlov

Matveeva, Anna

Presses de la Cité

par (Librairie Entre les Lignes)
3 novembre 2015

Cold case

Qu'est-il arrivé dans la nuit du 1 er au 2 février 1959 ? Au rythme d' un thriller palpitant, Anna Matveeta, dans « son roman-réalité » décide de mener sa propre enquête.

Les faits : 8 étudiants et 2 guides de l'Ecole Polytechnique de l'Oural, disparaissent lors d'une expédition au mont Ortoten. A l'exception d'une personne qui rebrousse chemin parce qu'elle est malade. Tous les randonneurs sont retrouvés morts dans de mystérieuses conditions.Les corps mutilés sont dispersés sur les collines enneigées du mont Kholat Syakhl, la « montagne des Morts ». Des traces de radioactivité sont retrouvées. Les théses fusent et la légende commence : Un test militaire ? L'armée étouffe l'affaire au plus vite. Des ovnis : des témoins ont vu des sphères oranges dans le ciel ! De phénomènes naturels ! Une tribu « Mansi » venue défendre leur territoire sacré. Les enquêteurs concluent l'affaire par « morts des suites d'une force inconnue et impérieuse » et l'affaire classée « Top Secret ».La zone du drame fut interdite pendant trois ans. C'est par le biais d'Ania qui découvre l'histoire en 1999 quelques cinquante ans après l'événement que le roman se déroule . Son récit d'enquête est entrecoupé de documents originaux. Le soin est donné aux lecteurs d'élucider le mystère.Pourquoi ces randonneurs ont-ils quitter leur camp sans même s'habiller par – 20 ° tout en sachant qu'ils risquaient leur vie ?