Bénédicte G.

Paula ou personne

Lapeyre, Patrick

P.O.L.

22,00
par (Librairie L'Armitière)
7 octobre 2020

Paula est une femme qui attire les regards, est mariée, habite les beaux quartiers parisiens, et enseigne dans une institution privée.
Cosmo n'a physiquement rien du jeune premier, est célibataire, vit chichement de son salaire de trieur postal et philosophe à ses heures perdues.
Ils n'étaient pas faits pour se rencontrer mais le hasard prend parfois des aises et l'éducation du petit Cupidon laisse à désirer. "Paula ou personne" est une histoire d'amour qui ne s'embarrasse ni de préjugés ni de raison, Paula et Cosmo ce n'est pas l'amour pour la vie promis juré jusqu'à la mort craché mais du bonheur en instantané, peu importent les attaches conjugales, sociales ou spirituelles.
Bien qu'on ne s'y ennuie jamais, il ne se passe pas grand-chose au long de ces 400 pages, rythmées par des rendez-vous clandestins, quelques escapades extra-parisiennes et du bonheur en torrent, mais où nos deux coeurs fugitifs et épris trouveront bien l'apogée sentimentale.

Ce très beau texte, d'une fluidité évidente et d'une renversante maîtrise, vous obligera à déballer toute une palette de sentiments allant du rire aux larmes. "Paula ou personne" est un roman lumineux, attachant et bouleversant, l'histoire d'une échappée.

Le cœur synthétique
par (Librairie L'Armitière)
21 septembre 2020

Lire "Le coeur synthétique", c'est accepter de se frayer un chemin du côté de chacune de nos solitudes.

Adélaïde, 46 ans, sans enfant, vient de se séparer de celui qui était son compagnon depuis neuf ans. Elle est persuadée de se "recaser" très vite et se jette à corps perdu sur le marché de l'amour, histoire de ne pas laisser un quelconque vide s'installer. Alors elle va tenter de forcer le destin et de réécrire sa propre vie, jusqu'à l'obsession.

"Le coeur synthétique" est un récit drôle et tendre, amer et douloureux, d'une plume mordante et désenchantée qui fait chavirer vos cinq sens et vous fouille les entrailles pour aller appuyer là où c'est à vif, là où ça fait mal. Certaines phrases vous coulent et vous roulent dans la gorge avec une irritante évidence, un texte si beau qu'on en perdrait le Nord !

Mme Delaume, votre écriture sublime et hypersensible m'a profondément chamboulée et me fait toujours écho plusieurs jours après la dernière page du livre tournée.

Un roman qui me marque en tant que lectrice et en tant que femme.

Terminal 4

Jourdain, Hervé

Fleuve Editions

19,90
par (Librairie L'Armitière)
25 août 2020

"Terminal 4" est un polar réaliste et musclé, dont l'action se déroule principalement à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Mensonges, suspects et fausses pistes s'enchaînent à un rythme endiablé et mettent les nerfs des enquêteurs à rude épreuve dans une affaire qui s'avère beaucoup plus complexe que prévu.

À cette bonne dose de suspens s'ajoute une réflexion plutôt bien amenée sur la problématique de la pollution générée par le trafic aérien et les enjeux politiques et économiques qui en découlent. Et c'est très bien écrit, sans conteste, Hervé Jourdain maîtrise son sujet et ses aspects techniques, et l'autre grande qualité de ce roman réside dans le caractère très humain et authentique de tous les personnages, quel que soit leur camp.

Un auteur français de polar de grand talent!

Entre fauves
21,00
par (Librairie L'Armitière)
18 août 2020

Un roman noir féroce et puissant

Je ne sais par où commencer pour parler de ce livre une fois la dernière page tournée.

C'est époustouflant, quelque chose me dépassant s'est déroulé devant mes yeux, quelque chose d'impitoyable, de douloureux et d'envoûtant à la fois. L'écriture est magiquement parfaite, maîtrisée et lucide, vous remuant l'âme avec toujours les mots justes, comme mis en poésie dans des phrases longues parfois d'une page entière, jetés là dans une confusion apparente - apparente seulement, tel un bug intellectuel.

Quant à l'intrigue, Colin Niel nous lance sur plusieurs pistes et nous fait voyager des Pyrénées enneigées à la savane sèche et brûlante de Namibie, dans une réflexion ouverte et nuancée sur la chasse et la préservation des espèces en voie d'extinction, dans un hymne à la nature sous toutes ses formes et toutes ses interprétations.

Qu'est ce qui nous motive, que recherchent les personnages, qu'ils soient humains, animaux ou minéraux ? Dans ce corps à corps entre l'homme et le sauvage, entre le rebelle et l'indompté, entre la raison et l'instinct, qui l'emportera ?

Plongez-vous sans attendre au cœur de ce sublime roman noir nécessaire et troublant, où le danger n'est pas toujours là où on l'attend...

Le silence de la ville blanche

Garcia Saenz, Eva

Fleuve Editions

21,90
par (Librairie L'Armitière)
8 août 2020

Si vous aimez les histoires de serial killer, les énigmes ésotériques, les drames familiaux et les courses contre la montre, ce roman est pour vous !

Au cœur du pays basque espagnol, dans la ville de Vitoria, sévit un assassin maître dans l'art de la mise en scène macabre...

Entre suspense, action et visite des lieux historiques de la vieille ville et de ses habitants aux patronymes composés, cette affaire va mettre la police locale en émoi.

On ne s'ennuie pas un seul instant, la trame de l'histoire est riche et plutôt bien construite, et la traque du suspect généreuse en rebondissements.

Un thriller énergique et haletant ultra efficace !