Serge W.

Article 353 du Code pénal
28 juin 2019

Martial Kermeur livre dans une confession digne et sans retenue la spirale infernale qui l’a mené dans le bureau du juge.
Ce livre est un grand roman social et profondément humain. Tanguy Viel, avec ce huis clos magistral et génial, continue à bâtir une oeuvre singulière et passionnante. Il confirme sa place parmi nos écrivains préférés.

Figurec
7,40
28 juin 2019

Et si notre société était remplie de figurants ? Dans la rue, au supermarché, aux enterrements et même dans notre maison ! Parmi tous ces gens rencontrés, combien sont-ils à être là par hasard ?
Fabrice Caro, l’auteur du mythique Zaï Zaï Zaï Zaï, nous offre un roman drôle et irrévérencieux, un portrait féroce de notre société contemporaine.

Mémoires sauvés du vent

Brautigan, Richard

Christian Bourgois

8,00
28 juin 2019

Ce roman est certainement le plus beau de Richard Brautigan, grande figure de la contre-culture américaine. Le narrateur remonte le fil de ses souvenirs et nous raconte son enfance, son rapport à la nature et aux « grandes personnes », son drame.
C’est un récit poétique, sombre et lumineux à la fois, d’une sensibilité incroyable. Une fois lu, à chaque fois que vous y penserez, vous aurez
certainement une petite larme au coin de l’oeil.

SANS LENDEMAIN

Éditions Gallmeister

8,40
28 juin 2019

Un roman très, très noir

Sans lendemain raconte l’histoire plutôt mouvementée de Billie Dixon, une jeune femme intrépide qui part dans le midwest des années 1940 vendre des films de « série B » aux cinémas locaux. Menaces, histoire d’amour, mensonges, trahisons et meurtres : voilà le cocktail explosif proposé par ce roman très très noir !
Jake Hinkson a réussi à écrire en 2015 un véritable roman noir, digne des chefs d’oeuvre de Jim Thompson ou David Goodis. Âmes sensibles, s’abstenir.

TOKYO VICE
28 juin 2019

Un récit passionnant

Entre témoignage journalistique et roman noir, Tokyo vice est une formidable plongée dans la société criminelle japonaise de la fin du XXe siècle. Le jeune journaliste Jake Adelstein décrit son parcours d’occidental à Tokyo et raconte son aventure professionnelle : de ses premières enquêtes anecdotiques à sa plongée inquiétante dans l’univers des yakuzas. Il nous livre un récit étonnant, passionnant et partage une vision inédite du Japon contemporain.