Marianne K.

18,00
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
3 septembre 2021

"La modestie de la chute dérisoire"

Pour son quatrième roman, Thomas Giraud continue de brouiller les pistes entre vie réelle et fiction. Il allie à merveille poésie et sensibilité pour nous raconter ces destins étonnants ! Il est ici question de Bas Jan Ader, régulièrement qualifié d'"artiste conceptuel", une terminologie qui a de quoi effrayer, mais qui lui va comme un gant. Il nous reste de lui des photos, des vidéos (lorsqu'il se laisse tomber d'un arbre ou qu'il roule, volontairement, à vélo, dans un canal d'Amsterdam), et des performances incroyables, à tel point qu'il ne reviendra pas de la dernière...
Se penchant non seulement sur la vie de Bas Jan Ader, mais aussi sur son rapport à ses proches, son enfance, son parcours et ses questionnements, Thomas Giraud nous immerge de nouveau dans l'univers ordinaire d'un être extraordinaire - à moins que ce ne soit l'inverse...?

À lire également : "Le Bruit des tuiles", "La Ballade silencieuse de Jackson C. Frank" et "Élisée, avant les ruisseaux et les montagnes".

18,00
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
3 septembre 2021

"La modestie des chutes dérisoires"

Pour son quatrième roman, Thomas Giraud continue de brouiller les pistes entre vie réelle et fiction. Il allie à merveille poésie et sensibilité pour nous raconter ces destins étonnants ! Il est ici question de Bas Jan Ader, régulièrement qualifié d'"artiste conceptuel", une terminologie qui a de quoi effrayer, mais qui lui va comme un gant. Il nous reste de lui des photos, des vidéos (lorsqu'il se laisse tomber d'un arbre ou qu'il roule, volontairement, à vélo, dans un canal d'Amsterdam), et des performances incroyables, à tel point qu'il ne reviendra pas de la dernière...
Se penchant non seulement sur la vie de Bas Jan Ader, mais aussi sur son rapport à ses proches, son enfance, son parcours et ses questionnements, Thomas Giraud nous immerge de nouveau dans l'univers ordinaire d'un être extraordinaire - à moins que ce ne soit l'inverse...?

À lire également : "Le Bruit des tuiles", "La Ballade silencieuse de Jackson C. Frank" et "Élisée, avant les ruisseaux et les montagnes".

25,00
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
7 juillet 2021

Entre Bram Stoker & Ann Radcliffe

Lorsque James débarque du Yorkshire pour s’établir à Londres, il est bien décidé à percer comme dramaturge. Sa rencontre avec Christopher marque un tournant et lui permet de prendre confiance en lui. Jusqu’à cette terrible nuit où les deux jeunes hommes font une bien mauvaise rencontre… "Le Club Aegolius" est un roman foisonnant dans lequel on plonge corps et âme, se ravissant des nombreuses références à la littérature anglaise (de Bram Stoker au roman gothique en passant par les sœurs Brontë), et tremblant pour les personnages ! Pour tous les amateurs de romans noirs et de romans fantastiques !

Voix de la laponie espagnole

Paco Cerdà

Contre-Allée

20,00
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
29 mai 2021

Le récit d'une Espagne dépeuplée

Parti à la rencontre des Quichottes, ultimes habitants des régions rurales d'Espagne, Paco Cerdà, journaliste, raconte ces hommes et ces femmes attachées à cette terre oubliée. Oubliée du gouvernement notamment, qui a abandonné ces anciennes régions agricoles balayées par les progrès techniques et l'absence d'emploi. Mais comment continuer à vivre dans des lieux dénués d'infrastructures médicales, d'écoles, ou de salles de sport...
Ce récit, magnifiquement traduit par Marielle Leroy, offre une vision de ce monde rural en perdition loin des clichés bucoliques ! Les clins d’œil littéraires y sont nombreux et la langue nimbée de poésie ! Une superbe lecture !

par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
22 mai 2021

Dans la collection "les hallucinés" des éditions du Typhon (peut-être vous souvenez-vous du superbe "chien noir", de Lucie Baratte ?), voici un roman noir à l'atmosphère terrifiante ! Edgar Mittelholzer est un auteur caribéen qui a notamment connu le succès en Europe grâce au mari de Virginia Woolf.
Dans les années 1950, à Middenshot, petite ville anglaise, la tranquillité des habitants est sur le point d'être mise à mal... Mais dans la famille Jarrow, les journées et les nuits sont déjà bien perturbées : le père de famille est fou, il croit que sa femme est morte, organisant des séances de spiritisme avec sa fille pour lui parler, alors qu'elle est bien vivante, juste à côté. La fille, Grâce, célibataire, en pince pour son veuf voisin (bien plus âgé qu'elle), Mr Holme, qui lui, de son côté, bien qu'en pinçant également pour elle, se rapproche de plus en plus d'une autre jeune femme...
Un soir d'hiver, Mr Holme tombe sur un homme qui lui demande de poster une lettre pour lui. Arrivé devant la boîte, Mr Holme regarde l'adresse et se rend compte que le destinataire est le porteur ! Quelle n'est pas sa surprise quand il découvre qu'il s'agit d'une lettre de menace : un tueur rode et est bien décidé à s'attaquer à la petite ville...
Découpé en trois partie (vent, brouillard, neige) ce roman est tout à la fois effrayant et plein d'humour, questionnant également de nombreux sujets (notamment notre rapport à la violence, les faux semblants, les a-priori)...
Porté par la sublime édition orchestrée par les éditions su Typhon, ce chef-d’œuvre oublié mérite d'être redécouvert !