Sardine et Maggy

Chaussette
10,95
par (Libraire)
12 juillet 2017

Trouver Chaussettte à son pied...

Chaussette, une vieille dame adorable, et son chien Dagobert ( un corgi royal) sont inséparables. Merlin, leur petit voisin, les connaît bien et les observe arpenter chaque jour la petite ville suivant un parcours bien établi. Pourtant, ce matin-là, quelque chose ne tourne pas rond. Chaussette est seule et se comporte étrangement, chapardant ci et là de menus objets.... Pour tirer cette histoire au clair, Merlin va la suivre discrètement...
Ce magnifique ouvrage recèle une foule de détails dans le dessin que l'on prend plaisir à scruter, voire on y revient, tant le dessin est subtil, fin et délicat. Le propos ne l'est pas moins, passant du sourire aux larmes sur les thèmes de la disparition, de la famille, de l'amour ou encore de l'amitié. Une BD remarquable. A partir de 7 ans.
Au texte Loïc Clément, au dessin Anne Montel.
Aux Editions Delcourt - jeunesse.

La cave (Titre original : The Cellar)
par (Libraire)
11 juillet 2017

Les Fleurs du mal ?...

Âmes sensibles s'abstenir. "La cave", de Natasha Preston n'est pas une bleuette sentimentale. Horreur, dégoût, colère, sont les sentiments que vous évoquera Colin Brown, alias Trèfle. Ce malade mental a enlevé 4 jeunes femmes, au motif qu'il souhaite se constituer une famille "idéale". Le détraqué leur a donné des noms de fleurs, en souvenirs de sa mère, partie prenante dans la folie qui l'habite désormais. Rose a développé un genre de syndrôme de Stockholm, depuis ces 4 années de captivité. Iris, elle, a composé une double personnalité, e guise de mise à distantce protectrice. Viollette rase les murs mais n'a pas perdu l'espoir de s'échapper un jour. Quand à Lilas, 16 ans, ( Summer se son vrai prénom, l'héroine principale), elle n'est absolument pas prête à faire semblant comme ses camarades d'infortune, et s'accroche à l'image de sa famille et de son petit ami, Lewis, qu'elle rêve de retrouver. Les filles vivent, survivent, dans la terreur quotidienne, tachant d'amadouer ce pervers qui n'hésitent pas à poignarder des prostituées ( impures) devant leurs yeux horrifiés.
S'il est bien sûr très noir, sans pour autant être sanguinolant, ce thriller est aussi passionnant car il explore les sentiments, les réactions et les systèmes de protection mis en place par les principaux protagonistes. Les chapitres menés tout à tour par chacun d'entre eux, apportent du rythme et tissent très bien l'intrigue.
On ne peut s'empêcher de penser au roman de Natascha kampusch ( tiens, même prénom), qui a fait le recit d'une captivité qu'elle a malheureusement elle réellement vécue ( "3096 jours").
Ce roman est d'autant plus prenant et angoissant qu'il est réaliste.
Attention ! Meurtre, viol, séquestration, ce roman captivant n'est pour autant pas à laisser entre toutes les mains!
Ne rentrez pas seule ce soir....

Écoute le rossignol
12,90
par (Libraire)
26 juin 2017

Ecoute le Rossignol

Dans l'Angleterre de l'après-guerre (1919), la jeune Henriette ( surnomée Henry !) tente de surmonter la perte douloureuse de son frère Robert, mort quelques temps plus tôt. Il en est de même pour la maman d'Henry et sa petite soeur Porcinette, qui bien entendu, a très mal vécu la disparition de son fils et se morfond. Henry et sa famille arrivent alors à Hope House, une nouvelle habitation pour un nouveau départ...
Le soir, Henry aperçoit fréquemment une lueur dans le bois qui borde le jardin... Bravant sa peur, elle finit par s'enfoncer dans la forêt et y rencontre l'énigmatique Phalène, l'amie du Rossignol du bois...
Cette rencontre est précieuse pour la petite fille, qui va devoir affronter ses peurs, la peine de sa famille, et certains médecins mal intentionnés...
Ce roman est admirable, tant par sa fraîcheur, les émotions qu'il suscite, que par le style, élégant et poétique, de Lucy Strange. Lucy Strange a travaillé comme comédienne, chanteuse et conteuse avant de devenir professeur d’anglais. Elle vit dans le Kent, en Angleterre, avec son mari et son chat. "Écoute le rossignol" est son premier roman.
Une histoire magnifique dans laquelle les sorciers ne sont pas ceux que l'on croit...
"Ecoute le Rossignol", de Lucy Strange, Chez Castelmore. A partir de 10 ans.

PIEGES DANS LE TRAIN DE L'ENFER

Ben Kemoun Hubert

Flammarion

13,00
par (Libraire)
25 juin 2017

Le suspens partira à l'heure...

Teddy, 15 ans, joue le rôle de mule pour 150 €.
Il transporte un sac de sport rouge dont il ignore le contenu.
Pourtant un gentil garçon, il est obligé de mentir à sa mère sur son emploi du temps afin de mener sa mission à bien.
Dans le train, qui le mène à Bordeaux, 3 h de route, une galerie de personnages s'entrechoque. Ousmane et Grégoire, qui le surveillent à son insu, le jeune voleur Dimitri, le couple de touristes, et cette jeune femme qui semble bouleversée...
Tous vont entrer en interaction sans l'avoir voulu.
Car le jeune voleur embarque le sac rouge, dont on se doute qu'il contient quelque chose de convoité...
Un rythme soutenu, halletant, qui vous embarque dans le suspens dès le début. Grâce à son écriture dynamique et ses personnages prenants, épais, Hubert BEN KEMOUN réussi en si peu de lignes à imprégner le lecteur. Embarquez à bord du train !
"Piégés", de Hubert Ben Kemoun, aux Editions Flammarion Jeunesse.

19,90
par (Libraire)
10 juin 2017

Et pourquoi pas moi?...

" On est pas doués pour les mêmes choses... Les filles sont nulles pour le foot et la bagarre !"...
Cette chouette BD , préfacée par la judokate Priscilla GNETO, (médaille de bronze aux JO de London en 2012), tord le coup aux idées reçues !! Brimades, harcèlements, clichés, sont abordés ici, et, cerise sur le gâteau, la typo et la mise en page sont adaptés aux Dys, sans que la BD soit trop " estampillée".
"Comme une fille", de Cee Cee Mia et Johan Le Quellec.
Editions Miroir aux troubles.