Conseils de lecture

Décomposée
13,00
par (Les Lisières à Villeneuve d'Ascq)
13 avril 2021

Après Songe à la douceur, Clémentine Beauvais revient avec un nouveau roman en vers libre !
L'autrice reprend le poème "La charogne" de Charles Baudelaire et l'humanise, met un visage et un nom sur ce corps décharné que le poète et sa muse, Jeanne, trouvent sur le chemin. Clémentine Beauvais imagine le vie de cette femme en écho à celle de Jeanne.
Un très beau texte, à lire en un souffle, qui nous plonge dans un monde de femmes, toutes sœurs, où la violence et la liberté s'affrontent.


La lumière était si parfaite
17,90
par (La Touquettoise)
12 avril 2021

Un excellent moment de lecture

Carène Ponte aborde dans son nouveau roman la charge mentale à laquelle doivent faire face de nombreuses femmes. C'est le cas de Megg qui voit sa vie lui échapper et ne parlons pas de sa relation avec sa fille qui part à vau l'eau. Mais heureusement sa voisine Gina est à ses côtés.
"La lumière était si parfaite" est criant de vérité, déborde de justesse, de générosité et surtout d'humour : c'est le talent de Carène Ponte, raconter la vie.
Des personnages attachants, une écriture fluide, lumineuse et hyper positive : tout est là pour vous faire passer un excellent moment de lecture !!!


L'Année de grâce
19,90
par (La Touquettoise)
12 avril 2021

un roman bouleversant, écrit avec autant de force que de sensibilité.

Enorme coup de cœur pour cette dystopie palpitante !

L'auteure nous offre un roman bouleversant, écrit avec autant de force que de sensibilité.

À l'instar des jeunes femmes qui reviennent méconnaissables de leur Année de grâce, vous ressortirez transformé de cette lecture, si vous en ressortez... car après ça, votre vision du monde pourrait quelque peu être modifiée.

À Garner County, les hommes dirigent, les femmes obéissent.

Avant leur Année de grâce, les jeunes filles sont dangereuses, leur « magie » attire les hommes. Mais que se passe-t-il durant cette année d'exil pour que les filles en reviennent femmes, et dociles ?

Tierney, 16 ans, intelligente et rebelle donc hautement dangereuse, compte bien le découvrir.

Et si tout était sur le point de changer ?

(Attention : scènes de harcèlement et de violence pouvant heurter la sensibilité – lecture conseillée à partir de 15 ans)


Je n'ai plus le temps d'attendre
18,90
par (La Touquettoise)
12 avril 2021

N'attendez pas une seconde de plus pour lire ce nouvel essai de Jean-Louis Fournier !

Prenant pour appui sa vie et ses expériences, l'auteur s'interroge avec sagesse et humour sur sa relation au temps. Le temps qui passe, trop vite ou pas assez, la patience, l'impatience, autant de situations que nous cotoyons tous les jours mais que nous n'interrogeons pas... parce que nous n'en avons pas le temps ?

Prenez-en dès à présent pour lire ce livre. Les chapitres sont rapides, les phrases disent ce qu'elles ont à dire sans perdre de temps et vous n'aurez pas sacrifié le vôtre en refermant cette merveille.

Au contraire, et si nous prenions le temps de le relire, encore et encore ?


La Costumière
22,50
par (Par Mots et Merveilles)
10 avril 2021

Un véritable et rare moment littéraire

Londres, hiver 47. Malgré les ruines et le rationnement encore bien présents, la vie des théâtres reprend. Mais en ce terrible hiver, le monde du théâtre est endeuillé par la mort du grand comédien Charlie Grice. Sa femme Joan, costumière en chef au théâtre et leur fille sont terriblement accablées. Persuadée que l'âme de son mari ère en sa doublure dans la pièce qu'il jouait, elle en tombe amoureuse. Mais un terrifiant secret caché par Charlie lui sera révélé et la plongera dans le désespoir.
Tout au long du récit, la tension est palpable, la souffrance et le désespoir de Joan nous transpercent. Et la révélation du secret de Charlie Grice nous terrifie. Les dernières lignes nous glacent. Le fascisme ne disparaîtra-t-il donc jamais ?

L'écriture est magnifique et le traitement de l'h(H)istoire remarquable. Un véritable et rare moment littéraire.